Autolib' : que vont devenir les voitures entassées dans le terrain vague de Romorantin ?

·1 min de lecture

Récemment, un cimetière de véhicules Autolib' a été découvert près de Romorantin, dans le Loir-et-Cher (41). Des explorateurs urbains ont mis en lumière des centaines de véhicules stockés dans un terrain vague.

Que vont devenir toutes ces voitures entreposées là depuis maintenant plus d'un an ?

Un risque de pollution ?

Tout le monde s'interroge sur les possibilités de ré-emploi de ces voitures ainsi que sur le risque potentiel de pollution des sols qu'elles représentent.

Fort heureusement, leur carrosserie en aluminium limite le risque de voir de la rouille polluer le terrain. En revanche, il reste tous les fluides. Il n'y a en effet pas d'obligation de vidanger ces voitures puisqu'elles ne sont pas destinées directement à la casse.

Une revente au détail pour les particuliers

Les véhicules appartiennent en réalité en grande partie à la société Autopuzz, ancien sous-traitant du groupe Bolloré, qui tente de revendre ces véhicules à travers la France.

L'entreprise aurait racheté près de 2.800 unités et affirme qu'une seconde vie est possible pour tous ces véhicules. Pour ce faire, quelques transformations sont nécessaires, comme le fait de permettre aux particuliers de brancher leur véhicule sur une prise standard par exemple.

En ce qui concerne l'état général du véhicule, un nettoyage de grande ampleur s'impose, avec des moyens industriels.

Une fois reconditionnées, les autos peuvent être revendues près de 4.990 euros pièce.

Le recyclage envisagé

(...)

Lire la suite sur Auto Plus

Voitures électriques : le marché a progressé de 179 % en France en mars 2021 !
Skoda Octavia (2021) : une nouvelle finition Sportline
Citroën C1 (2021) : une version "Millenium" en guise d'adieu
Voitures électriques : bientôt la fin des recharges gratuites
Nouveau Jeep Compass (2021) : un restylage plus profond qu'il n'y paraît
Aston Martin Lagonda Taraf : un exemplaire avec seulement 150 km est à vendre