Publicité

Australie : un Français condamné à une peine de prison pour avoir escaladé un gratte-ciel

Un Français a été condamné ce mardi 13 février à sept jours de prison en Australie pour avoir escaladé sans autorisation et sans harnais de sécurité un gratte-ciel de Melbourne.

Les médias australiens l'ont surnommé "Spider-Man". Anthony Andolfo, un Français de 30 ans, a été condamné ce mardi 13 février à une peine de sept jours de prison par la justice australienne après avoir escaladé sans autorisation et sans équipement anti-chute un gratte-ciel du quartier d'affaires de Melbourne, rapportent notamment 9News et The Age.

Le 6 février, le grimpeur avait entamé son ascension des 55 étages de l'immeuble résidentiel Avani peu avant 8 heures du matin, seulement équipé d'un sac à dos, d'une petite caméra GoPro et de magnésie, la poudre pour les mains utilisée par les adeptes de l'escalade.

En parallèle, l'action était filmée au drone par un autre homme, lui aussi français, qui a été condamné à une amende de 3.000 dollars.

Le Français ne "cherchait pas la célébrité"

Après 26 minutes de progression le long des parois vitrées, Anthony Andolfo a été cueilli par les forces de l'ordre et placé en détention. Lors de son procès, il a plaidé coupable pour les deux charges retenues contre lui, à savoir conduite imprudente pouvant entraîner une grave blessure et violation de propriété privée.

Son avocat a expliqué devant le juge que le Français ne "cherchait pas la célébrité" mais simplement qu'il avait "choisi le bâtiment parce qu'il voulait grimper et atteindre ce moment de tranquillité que l'on ne peut atteindre qu'en grimpant à une hauteur importante".

Des explications qui n'ont pas convaincu le magistrat. "La présence d'un complice qui a filmé votre comportement montre que vous aviez, au moins en partie, pour but de promouvoir votre action, de la valoriser", a-t-il expliqué face au grimpeur comme rapporté par l'agence de presse AP.

Quitter l'Australie "dès que possible"

L'avocat du grimpeur a expliqué que son client avait déjà escaladé des gratte-ciels par le passé et avait uniquement filmé son ascension de l'immeuble Avani pour analyser ses techniques a postériori et partager sa prouesse avec d'autres amateurs d'escalade extrême.

À l'issue de sa condamnation, le juge a ordonné la libération d'Anthony Andolfo car il avait déjà purgé la durée de sa peine lord de sa détention provisoire. Selon son avocat, le Français, qui bénéficiait d'un visa de tourisme de 12 mois, a l'intention de quitter l'Australie "dès que possible".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Thaïlande : l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra va être libéré de prison