Publicité

Aurore Bergé annonce des « travaux d’intérêt général pour les parents défaillants »

La ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé.  - Credit:Bertrand GUAY / AFP
La ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé. - Credit:Bertrand GUAY / AFP

Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, a fait plusieurs annonces retentissantes dans un entretien à LaTribune Dimanche, dans son édition du 10 décembre. Elle a notamment évoqué la mise en place de « travaux d'intérêt général pour les parents défaillants » et la création d'une commission qui fera des « propositions concrètes » pour « relever les défis de la parentalité ».

« Avec la Première ministre et le garde des Sceaux, nous mettrons en place des travaux d'intérêt général pour les parents défaillants, le paiement d'une contribution financière pour les parents d'enfants coupables de dégradations auprès d'une association de victimes et une amende pour les parents ne se présentant pas aux audiences qui concernent leurs enfants », annonce la ministre.

« Relever les défis de la parentalité d'aujourd'hui »

Elle prévoit également la création, dès lundi, d'« une commission scientifique, coprésidée par [le pédopsychiatre, NDLR] Serge Hefez et Hélène Roques [autrice de Sauvons nos enfants, NDLR] », avec « des démographes, des magistrats, des pédopsychiatres, des philosophes ». Ils auront « six mois pour me faire des propositions concrètes », destinées à « relever les défis de la parentalité d'aujourd'hui », déclare la ministre. L'hebdomadaire précise que les principales pistes de réflexion devraient concerner les options permettant d'épauler les parents dépassés, dénouer les conflits familiaux, prendre en charge la violence et les dépendances des je [...] Lire la suite