Publicité

"Elle aurait pleuré" : Jean Reno submergé par l'émotion en évoquant sa mère partie bien trop tôt

L'enfance de Jean Reno n'a pas été facile. Alors qu'il enchaîne les plateaux pour faire la promotion de Maison de retraite 2, il avait expliqué, sur RFM, qu'il n'était pas né dans un endroit "paradisiaque" du Maroc. "Je suis né dans un trou à rat. Je suis né dans un endroit totalement insalubre, fermé dans une cour. Il y avait simplement une fenêtre et une porte donnant sur la cour où il y avait d'autres habitations du même type. Je suis parti de là avec de l'asthme que j'ai réussi à juguler autour de 12 ans, à la puberté. C'est de l'asthme infantile Mais si tu veux, le côté paradisiaque et départ de ma vie, non", avait-il déclaré. Lundi 12 février 2024, le comédien était l'invité d'En Aparté. Il a alors été interrogé sur ses parents. Il a toujours caché à son père ses envies d'être acteur parce qu'il savait qu'il n'aurait pas accepté que son fils se lance dans une telle carrière. Alors que son paternel aimait beaucoup Julio Iglesias, un jour Jean Reno lui a dit qu'il avait fait une émission avec lui. "Il m'avait regardé comme s'il pensait : 'Faut que tu arrêtes de mentir'. Encore une fois, ça m'a conforté dans mon idée de ne rien lui dire puisqu'il aurait pris ça pour de prétention", a-t-il raconté. Malgré tout, son père a été témoin du début de son succès. "Il avait peur, il était immigré. Il avait le sentiment de ne pas être accepté, d'être rejeté."

La mort de la mère de Jean Reno est la blessure de sa vie

Concernant (...)

Lire la suite sur Closer

Ces huit symptômes insoupçonnables qui montrent que vous faites une crise d’angoisse
Ils offrent un magnifique voyage à New York à leur fils pour ses 10 ans, cela tourne au drame absolu
Hommage à Robert Badinter : ces personnes dont sa veuve Elisabeth ne souhaite surtout pas la présence
Marwan Berreni : 8 pièces, 202 m2… la maison de l’acteur mise en vente 6 mois après sa mort
TÉMOIGNAGE. “Mon cancer a été détecté par hasard comme celui de Charles III, cela m’a sauvé la vie”