Publicité

Plus il y aura de leasing électrique, moins il y aura de bonus : à quoi joue le gouvernement ?

Malgré les demandes d’éclaircissement, le gouvernement semble faire la sourde oreille aux requêtes des acteurs de la filière automobile. Les concessionnaires se retrouvent toujours dans une situation floue quant aux dispositifs en place pour les voitures électriques, et les clients doivent également composer avec une part d’inconnu.

Combien de dossiers en leasing social seront-ils acceptés ? Jusqu’à quand ? Quel sera le montant du bonus 2024 ? Sera-t-il rétroactif pour les commandes passées depuis le 1er janvier ? Nous avons demandé des éclaircissements au ministère la semaine passée, sans avoir obtenu de réponse pour l’heure. Selon un article d’Auto Infos du 29 janvier 2024, l’organisation patronale de l’automobile Mobilians aurait obtenu de son côté quelques informations à ce sujet de la part du ministère.

Le leasing social disponible jusqu’à un stop par décret

Ce dispositif de leasing électrique est réservé aux ménages avec un revenu fiscal inférieur à 15 400 € et faisant plus de 8 000 km par an pour le travail. Alors qu’environ 35 000 dossiers auraient déjà été déposés pour l’obtention de ce dispositif, les concessionnaires s’interrogent sur la suite.

Les modèles Stellantis retenus pour le leasing social // Source : Stellantis
Les modèles Stellantis retenus pour le leasing social // Source : Stellantis

Les modèles Stellantis retenus pour le leasing social. // Source : Stellantis

Initialement, le gouvernement avait indiqué que 20 000 à 25 000 véhicules seraient éligibles en 2024 à cette aide exceptionnelle du gouvernement. Mais, les choses pourraient avoir changé face au succès de cette offre de leasing comprise entre 40 et 150 € par mois.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Renault Megane électrique // Source : Renault