Publicité

Pourquoi recevez-vous un étrange SMS d’alerte si vous vivez près de la Méditerranée ?

tsunami vague
tsunami vague

C’est un entraînement de grande ampleur pour le système FR-Alert qui est prévu le 19 janvier. Dans le sud de la France, un SMS sera envoyé à des centaines de milliers de personnes pour leur signaler une alerte au tsunami, heureusement fictive. Il s’agit de tester le système et rappeler que la mer Méditerranée est exposée à ce risque.

L’île de La Réunion a été touchée par le cyclone Belal le 15 janvier, causant le déclenchement d’une alerte violette. Dans la journée du 19 janvier, ce sera un tsunami qui déferlera dans le sud de la France, le long de la côte méditerranéenne. Mais heureusement, il s’agira cette fois d’un exercice. Aucun raz de marée n’aura lieu en métropole.

Un tsunami en Méditerranée, une mer qui semble d’ordinaire calme ? Cela paraît contre-intuitif, mais c’est un risque bien réel : la zone est traversée notamment par une faille entre deux plaques tectoniques (arabique et eurasienne). Il y a aussi des volcans dont l’éruption pourrait déclencher ce raz de marée.

D’après Radio France, l’ONU estime à 100 % la probabilité à ce qu’un tsunami violent frappe les côtes méditerranéennes d’ici à 30 ans — donc avant 2060. Il existe d’ailleurs un évènement relativement récent qui démontre l’exposition de la côte à ce péril. En 1979, la ville de Nice avait été frappée par des vagues d’une rare intensité.

Une alerte pour tout le sud de la France

Un nouveau test du système FR-Alert est donc planifié

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Ray Bilcliff