Publicité

Audrii, la fillette portée disparue aux États-Unis, retrouvée morte dans une rivière

Six jours d’une angoisse insoutenable et une issue tragique. Audrii Cunningham, la fillette de 11 ans qui avait disparu sur le chemin de l’école, jeudi 15 février, a été retrouvée morte. La police a annoncé que ses plongeurs avaient retrouvé le corps de la fillette dans une rivière de Livingston, au Texas, mardi 20 février.

Le corps sans vie de la fillette flottait dans The Trinity, au niveau d’un pont, à quelques kilomètres seulement de la maison de ses parents. Selon CNN, une autopsie d’Audrii Cunningham a été ordonnée pour tenter de comprendre les circonstances de sa mort. Mais la police a déjà acquis la conviction qu’elle avait été tuée par Don McDougal.

Il risque la peine de mort

Cet homme de 42 ans est soupçonné par les enquêteurs depuis le début des investigations. Placé en garde à vue dès le lendemain de la disparition de l’enfant, Don McDougal a toutefois nié les faits, tentant même d'orienter les officiers vers des fausses pistes. Ce sont pourtant l’exploitation du bornage de son téléphone portable, ainsi que de certaines de ses vidéos, qui ont permis de retrouver Audrii Cunningham.

À lire aussi Audrii, 11 ans, la disparition qui inquiète les Etats-Unis : son sac retrouvé près d’un barrage

Les enquêteurs l’accusent dès lors de « meurtre » et ont prévenu qu’il risquait « la peine capitale ». D’autant que, toujours d’après CNN, en plus de sa condamnation pour « tentative d’indécence » sur une enfant, Don McDougal aurait « un long passé criminel avec des...


Lire la suite sur ParisMatch