Audrey Pulvar sur RTL : elle espère retrouver sa légitimité

Nouvelle recrue de la bande de Marc-Olivier Fogiel sur RTL, Audrey Pulvar espère que son arrivée sur la première radio de France changera les mentalités.

Voilà un endroit où l’on n’attendait pas forcément Audrey Pulvar. Après des mois de polémiques suite à son arrivée (puis son départ) aux Inrocks, le prix de ses lunettes et sa relation avec le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, la journaliste fait ses premiers pas, ce soir à 19h50 dans " On refait le monde", l’émission de débats entre éditorialistes de RTL animée par Marc-Olivier Fogiel.

"C’est une idée qu’on a avec Marc-Olivier Fogiel depuis déjà plusieurs mois"explique ce matin Audrey Pulvar dans les colonnes du Parisien. "Elle n’était pas réalisable, elle le devient (…) "On refait le monde " c’est quand même cette belle et grande émission d’éditorialistes un peu à l’origine d’autres, c’est un espace de liberté et d’expression" ajoute-t-elle.

Et comme à son habitude, Audrey Pulvar promet d’être "pugnace". "Je me laisse parfois emporter par mon tempérament et peux paraître vindicative mais c’est parce que je suis passionnée par la discussion"déclare Audrey Pulvar. Mais pour la journaliste, chroniqueuse sur D8, cette nouvelle opportunité professionnelle s’apparente à un retour aux sources. 2013, "l’année de la reconquête" glisse-t-elle.

"J'ai été pendant des années journaliste politique. Jusqu’à il y a deux ans ma légitimité en tant que telle n’était pas remise en cause, depuis elle l’a été. J’aimerais la retrouver. Je souhaite pouvoir continuer à exercer mon métier de façon plus sereine et que le critiques qui sont portées contre moi portent sur mes prises de position, mon travail et non sur mon apparence ou ma vie privée" clarifie Audrey Pulvar.

Coralie Vincent

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Même aveugle, Richard Berry mène l'enquête pour France 2
Les Feux de l'amour : 40 ans célébrés par TF1
Joseph Gordon-Levitt : après Batman, les Avengers de l'espace ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.