Publicité

Audiovisuel public : Rachida Dati veut "une gouvernance unique" au 1er janvier 2025

Rachida Dati lors de la 2ème journée de la rentrée des Jeunes Républicains (LR) au parc Floral à Paris - BestImage
Rachida Dati lors de la 2ème journée de la rentrée des Jeunes Républicains (LR) au parc Floral à Paris - BestImage

La ministre de la Culture a annoncé une réforme pour "cette année" devant le Sénat ce mardi.

"C'est le dernier créneau possible". Ce mardi 12 mars, Rachida Dati était devant le Sénat, auditionnée par la commission de la Culture et de la Communication de la chambre haute. Face aux sénateurs, la ministre de la Culture a affirmé souhaiter "une gouvernance unique" de l'audiovisuel public dans le cadre de sa réforme, sans jamais préciser s'il s'agit de fusionner France Télévisions et Radio France. Un projet qu'elle veut mettre en place cette année, estimant que l'année 2024 est "la dernière fenêtre de tir". "Il faudrait idéalement que nous bouclions pour la fin de l'année, pour que le 1er janvier 2025 ce soit opérationnel", a-t-elle affirmé. L'objectif de la réforme est selon elle de rendre l'audiovisuel public "plus puissant, plus efficace".

"Rassembler les forces" de l'audiovisuel public.

La ministre du gouvernement de Gabriel Attal veut pouvoir réaliser le projet avant 2025, année durant laquelle plusieurs têtes de l'audiovisuel français vont être renouvelées. Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom, ainsi que Delphine Ernotte-Cunci , directrice de France Télévisions, arrivent en effet à la fin de leur mandat l'année prochaine. Rachida Dati espère donc réaliser une "première lecture avant l'été" de la réforme, basée sur le texte de Laurent Lafon (Union Centriste), président de la commission et auteur de la proposition de loi (PPL) relative à la réforme de...

Lire la suite


À lire aussi

Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : Denis Brogniart explique pourquoi il a donné du riz à l'équipe jaune
"Je ne peux pas dire à C8 'Démerdez-vous !'" : Cyril Hanouna affirme faire "des efforts" sur son salaire et "participer" au paiement des sanctions de l'Arcom
Le journaliste Jean-Francois Achilli "suspendu de l'antenne de France Info à titre conservatoire"