Au Sénégal, blanchir sa peau pour suivre la mode

Passer d’une peau noire au teint clair, en quinze jours, grâce à une crème. Oui, c’est bien de dépigmentation qu’il s’agit. La pratique, dictée par la mode et les magazines, est très répandue au Sénégal. Entre août et septembre 2012, des panneaux publicitaires sont même apparus à Dakar pour vanter l’«action rapide» et les «résultats en quinze jours» de la crème Khess Petch («toute blanche»), photos à l’appui. Scandalisées par cette campagne, des personnalités locales, dont le rappeur Keyti ou la militante du droit des femmes Kiné Fatim Diop, ont lancé Nuul Kukk («tout noir»). Ce mouvement, très actif sur les réseaux sociaux, a riposté avec d’autres affiches montrant une superbe femme noire. Il souhaite «qu’on arrête d’importer ces produits, de les vendre, qu’il n’y ait plus de publicité aussi scandaleuse».



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

En Tunisie, des manifestations pour funérailles
Du cheval roumain dans les lasagnes Findus
Le nord-est américain se prépare à la tempête
Nouvel an chinois, c’est là où le célibat blesse
Scrap News: l'actu de la semaine en scrap-booking
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.