Publicité

Au Japon, le séisme a été si fort qu'il a baissé le niveau de la mer

Le séisme qui a secoué le Japon le jour du 1er de l'an a laissé des traces. Il a endeuillé la péninsule de Noto, où plus de 230 personnes ont perdu la vie, et 1 100 personnes ont été blessées. De nombreux dégâts ont été enregistrés, des ponts et des routes ont été détruits. Le tremblement de terre de magnitude 7,6 a conduit à des glissements de terrain et des incendies redoutables. Mais il a aussi eu une conséquence plus inattendue : il a littéralement fait baisser le niveau de la mer, qui s'est retirée sur 250 mètres par endroits, selon une nouvelle analyse des images satellites.

Sur environ 85 kilomètres de côtes, à travers les villages de Suzu, Wajima et Shika, les plus à l'ouest de la péninsule, le littoral a été surélevé de plusieurs mètres, ce qui a radicalement modifié la géographie locale, rendant les ports inaccessibles aux bateaux, les digues inutiles, et créant de nouvelles plages exposées à l'air libre. À Suzu, le territoire aurait gagné 2,4 kilomètres carrés. Des photos en plongée partagées sur X (ex-Twitter) par Nahel Belgherze montrent cet avant-après impressionnant.

Le Japon a recensé ses îles... et 7 000 nouvelles sont apparues

La faille sismique située au large du pays, parallèlement à la côte, ne s'est pas élargie, mais la partie terrestre s’est soulevée, passant au-dessus de celle qui se trouve au large, ce qui explique l'élévation du niveau de la terre. Pour rappel, ces zones ont subi d'immenses vagues de 3 à 4 mètres après la première secousse. À présent, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sel et neige : est-ce nécessaire de mettre du sel sur la neige ?
Neige et verglas : voici pourquoi le sel impacte l’environnement
Réchauffement climatique : pourquoi la population vivant sur les côtes va vieillir plus vite qu’ailleurs ?
Quelle est la plante la plus dangereuse du monde ?
2023 : les climatologues ne s'attendaient pas à de telles catastrophes