Au japon, l'enfer des parents japonais et français pour la garde des enfants

Emmanuel Macron est attendu vendredi à Tokyo pour une visite de 36 heures au cours de laquelle il assistera à l'ouverture des JO d'été et rencontrera les dirigeants japonais, Il entend aussi discuter du dossier sensible des conflits entre parents japonais et français pour la garde des enfants, illustré par la grève de la faim menée à Tokyo depuis le 10 juillet par Vincent Fichot, un Français installé au Japon empêché de voir ses enfants depuis leur enlèvement par leur mère japonaise en 2018.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles