Publicité

« Au cœur des tranchées » : un documentaire exceptionnel sur la guerre en Ukraine

Pour les journalistes couvrant la guerre en Ukraine, la « ligne zéro », cette fameuse zone au plus près des combats, est un Graal souvent inatteignable. Le commandement militaire ukrainien protège jalousement ses opérations, inquiet que des images postées sur les réseaux sociaux ne permettent à l’ennemi de cibler ses positions. Charles Comiti a réussi l’exploit d’intégrer pendant neuf jours les troupes du bataillon privé Araï positionné dans des tranchées au sud-est d’Orikhiv, dans la région de Zaporijjia.

À lire aussi Guerre en Ukraine : de nouveaux bombardements avant la contre-offensive de printemps

Sa caméra a été autorisée à suivre pas à pas un commando

Le journaliste a négocié cet accès rarissime pendant de longues semaines. Sur place, il a dû gagner la confiance du commandant Sergeï et de ses troupes, essentiellement composées de jeunes civils brusquement arrachés à leurs vies d’avant. Retranché dans un bunker, il a vécu avec eux le fracas incessant des bombardements, le froid et les privations. Plus rare encore : sa caméra a été autorisée à suivre pas à pas un commando, dans l’obscurité et au beau milieu d’un champ de mines, lors d’une opération d’infiltration à quelques mètres seulement des lignes ennemies. Les images qu’il rapporte offrent une plongée inédite dans l’âpre quotidien de ces soldats utilisés comme chair à canon, sacrifiés dans une guerre d’un autre âge. Alors que la contre-offensive ukrainienne annoncée pour le printemps se fait attendre, l...


Lire la suite sur ParisMatch