Publicité

Au Brésil, la « bromance » entre Lula et Macron en Amazonie fait jaser sur les réseaux sociaux

Luiz Inacio Lula Da Silva et Emmanuel Macron, ici à leur arrivée sur l’île de Combu, dans l’État de Para au Brésil, le 26 mars 2024.
LUDOVIC MARIN / AFP Luiz Inacio Lula Da Silva et Emmanuel Macron, ici à leur arrivée sur l’île de Combu, dans l’État de Para au Brésil, le 26 mars 2024.

BRÉSIL - L’amitié franco-brésilienne va très bien, merci pour elle. Les présidents Emmanuel Macron et Luiz Inacio Lula da Silva l’ont bien démontré, en pleine forêt amazonienne. Mardi 26 mars, les dirigeants français et brésilien ont acté un partenariat entre leurs deux pays en lançant un programme d’investissements verts en faveur de l’Amazonie.

Visite d’État au Brésil : Macron et Lula, deux présidents que tout oppose ?

Les deux dirigeants ont surtout affiché une belle complicité. Tous deux en bras de chemise, ils ont multiplié sourires et gestes chaleureux devant la presse, se tenant régulièrement par la main. Des images qui ont fait le bonheur d’internautes sur les réseaux sociaux, notamment brésiliens, qui ont commenté avec amusement ce que beaucoup ont décrit comme des photos de mariage, comme l’a notamment rapporté Bruno Meyerfeld, le correspondant du Monde au Brésil.

« Les photos de Lula avec Macron ressemblent à une séance photo avant le mariage »

« J’ai l’impression que rien ne rend Macron plus heureux que d’être avec Lula »

« Lula et Macron, en train de réaliser une séance photo avant leur mariage, ils devraient se marier en Amazonie et passer leur lune de miel à Paris. »

« Ces photos de Lula avec Macron font une belle séance photo de couple »

« Oh comme Macron aime Lula. Trop mignon »

Un autre moment de grande complicité a aussi eu lieu entre Emmanuel Macron et cette fois-ci Raoni Metuktire, le cacique du peuple kayapo, devenu ces dernières décennies l’icône planétaire de la défense de l’Amazonie et plus largement de l’environnement.

Devant les caméras, le président français a remis au chef tribal la Légion d’honneur, toujours en pleine forêt amazonienne. Un moment hautement symbolique, suivi d’une photo commune avec Macron et Lula pendant laquelle Raoni a lâché, souriant : « Je considère Lula comme mon frère, Macron comme mon fils ».

Pour ce premier voyage officiel au Brésil d’un président français depuis onze ans, Emmanuel Macron entendait tourner la page des années de la présidence d’extrême droite de Jair Bolsonaro (2019-2022). Cela semble en tout cas bien parti.

À voir également sur Le HuffPost :

Madonna donnera « le plus grand concert » de sa carrière à Copacabana pour fêter la fin du « Celebration Tour »

Au Guyana, la France ouvre une ambassade et devient le premier pays européen à le faire