Publicité

Un attentat revendiqué par l’État islamique dans une salle de concert à Moscou fait au moins 133 morts

Selon le dernier bilan communiqué le samedi 23 mars dans l’après-midi (cet article a été mis à jour) par le comité d’enquête, au moins 133 personnes ont été tuées et 145 blessées après que des hommes armés en tenue de camouflage ont ouvert le feu et allumé des explosifs la veille au soir dans une grande salle de concert de la banlieue de Moscou. Après avoir diffusé un premier bilan faisant état de 40 puis “au moins 60” morts, les autorités russes ont averti que le bilan de la “pire attaque terroriste survenue en Russie depuis des années”, selon The Guardian, risquait de s’aggraver.

L’État islamique (EI) a revendiqué l’attentat dans un message sur Telegram, précisant que ses combattants s’étaient “retirés vers leurs bases en toute sécurité”. Des responsables américains ont confirmé à plusieurs médias, dont The New York Times, la crédibilité de cette revendication, précisant qu’il pourrait s’agir de l’État islamique du Khorasan, la branche afghane du groupe djihadiste, aussi nommée “Isis-K”.

Citant le Kremlin dans une dépêche diffusée samedi matin, l’agence officielle russe Ria Novosti indique que “le chef du FSB [service de renseignement chargé des affaires de sécurité intérieure] a informé Vladimir Poutine de la détention de 11 personnes, dont les 4 terroristes directement impliqués dans l’attaque”. Le comité d’enquête ajoute que quatre de ces suspects ont été arrêtés “dans la région de Briansk, près de la frontière avec l’Ukraine”.

La fusillade s’est produite aux alentours de 20 heures (18 heures à Paris), juste avant le début du concert du groupe Piknik, vétéran de la scène rock russe, dont les membres sont tous indemnes, selon leur manager. Les autorités russes ont déclaré qu’une enquête pour “acte terroriste” avait été ouverte et que le président Vladimir Poutine recevait des mises à jour “constantes”, rapporte The Moscow Times. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a pour sa part annulé tous les événements publics à Moscou ce week-end.

“Chasse à l’homme massive”

Selon l’agence officielle russe Ria Novosti, des individus armés “ont ouvert le feu avec des armes automatiques” et “ont lancé une grenade ou une bombe incendiaire, qui a déclenché un incendie”, avant de “prendre la fuite à bord d’une voiture Renault blanche”. Sur des vidéos du Crocus City Hall, un vaste complexe à Krasnogorsk, au nord-ouest de Moscou, abritant notamment un centre commercial et une grande salle de salle de concert de 6 200 places, le bâtiment apparaît en flammes. On y voit également de la fumée s’échappant du toit, qui a fini par “s’effondrer partiellement”, selon le média d’État Russia 24, avant que l’incendie ne soit maîtrisé au petit matin.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :