Publicité

Attentat à Moscou : la Russie en deuil après le massacre du Crocus City Hall

Ce dimanche 24 mars, Vladimir Poutine a allumé un cierge à la chapelle de sa résidence près de Moscou en hommage aux victimes.  - Credit:Mikhail Metzel/SPUTNIK/SIPA / SIPA / Mikhail Metzel/SPUTNIK/SIPA
Ce dimanche 24 mars, Vladimir Poutine a allumé un cierge à la chapelle de sa résidence près de Moscou en hommage aux victimes. - Credit:Mikhail Metzel/SPUTNIK/SIPA / SIPA / Mikhail Metzel/SPUTNIK/SIPA

Quelques fleurs, des bougies et des peluches ont été déposées devant des mémoriaux improvisés en hommage aux victimes de l'attentat du Crocus City Hall. En ce dimanche 24 mars, la Russie pleure ses 137 disparus dans l'horreur d'une fusillade meurtrière à Moscou. L'attaque est la plus meurtrière en Russie depuis une vingtaine d'années, et la plus sanglante en Europe revendiquée par l'État islamique.

Comme l'a annoncé Vladimir Poutine, les Russes respectent ce dimanche une journée de deuil national pour rendre hommage aux victimes du massacre du Crocus City Hall. Les enquêteurs ont annoncé un nouveau bilan de 137 morts, dont 3 enfants, contre 133 la veille. Ils continuent les recherches dans les décombres du bâtiment abritant la salle de concert qui a été ravagée par un gigantesque incendie déclenché par les assaillants.

À LIRE AUSSI Qui sont les 4 assaillants arrêtés après l'attentat à Moscou ? Vladimir Poutine, qui s'est exprimé pour la première fois ce samedi 23 mars, n'a pas fait de nouvelle déclaration. Il s'est contenté d'allumer un cierge à la chapelle de sa résidence près de Moscou, selon son porte-parole, cité par les agences russes.

Les suspects « bientôt » placés en détention provisoire

Les policiers ont, en outre, retrouvé sur place 500 balles, 2 fusils d'assaut de type kalachnikov et 28 chargeurs, précisant qu'ils appartenaient « aux assaillants ».

Le comité d'enquête a diffusé une vidéo montrant des agents masqués et en treillis amenant au siège de [...] Lire la suite