Publicité

Attentat à Moscou : la communauté internationale condamne les attaques

La communauté internationale a apporté son soutien à la Russie après l'attaque de Moscou.  - Credit:REUTERS
La communauté internationale a apporté son soutien à la Russie après l'attaque de Moscou. - Credit:REUTERS

Au lendemain de l'attaque meurtrière contre une salle de concert de la banlieue de Moscou ayant fait au moins 133 morts, revendiquée par le groupe djihadiste État islamique (EI), les réactions internationales se sont multipliées.

La Maison-Blanche a estimé ce samedi dans un communiqué que le groupe djihadiste État islamique était un « ennemi terroriste commun ». La présidence américaine « condamne vivement l'odieuse attaque terroriste à Moscou », qui a frappé « des civils innocents », a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre.

Aucune implication ukrainienne

Si la Russie n'a pas immédiatement accusé qui que ce soit, Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence ukrainienne, s'est empressé de préciser que le pays, qui fait face depuis deux ans à une offensive militaire russe, « n'a absolument rien à voir » avec l'attaque. Une unité de combattants russes anti-Kremlin à l'origine de plusieurs incursions armées à la frontière russe ces derniers mois, la légion « Liberté de la Russie », a aussi nié toute implication. Le renseignement militaire ukrainien a cependant imputé « les services spéciaux russes » d'être à l'origine de l'attaque à Moscou « sur ordre de Vladimir Poutine » afin d'« accuser l'Ukraine » et de provoquer « l'escalade » et d'« étendre » son assaut contre son voisin.

La Maison-Blanche, de son côté, a indiqué n'avoir « pas d'indication à ce stade que l'Ukraine ou des Ukrainiens soient impliqués » dans l'attaque. En revan [...] Lire la suite