Attentat à Jérusalem-Est: vaste vague d'arrestations, 42 personnes arrêtées

Les services d'urgence israéliens sur le site d'une attaque signalée dans un quartier de Jérusalem-Est annexé par Israël, le 27 janvier 2023.
 - AHMAD GHARABLI / AFP
Les services d'urgence israéliens sur le site d'une attaque signalée dans un quartier de Jérusalem-Est annexé par Israël, le 27 janvier 2023. - AHMAD GHARABLI / AFP

Quarante-deux personnes ont été arrêtées en vue d'être interrogées après l'attaque meurtrière perpétrée près d'une synagogue à Jérusalem-Est, a annoncé ce samedi la police israélienne. Elle a précisé avoir identifié l'assaillant comme un Palestinien de 13 ans.

Ce vendredi soir, un Palestinien a tué par balles sept personnes pendant les prières du shabbat, avant d'être abattu à l'issue d'une course poursuite.

"La police a arrêté 42 suspects pour les interroger, certains font partie de la famille du terroriste", a indiqué la police dans un communiqué.

D'autres personnes parmi les suspects arrêtés habitent son quartier à Jérusalem-Est, a-t-elle ajouté.

"Des mesures immédiates"

Dans un communiqué séparé, la police a indiqué que les forces israéliennes avaient été placées en état de "plus haute alerte". La fusillade est survenue à Neve Yaakov, quartier de colonisation juive à Jérusalem-Est, partie de la Ville sainte annexée par Israël.

Le chef de la police, Kobi Shabtai, a parlé de "l'une des pires attaques" subies par Israël ces dernières années".

Après l'attaque ce vendredi soir, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait promis "des mesures immédiates", sans plus de précisions, et a appelé les Israéliens à ne pas se faire justice par eux-mêmes mais à s'en remettre à l'armée et à la police.

La fusillade est survenue au lendemain d'un raid de l'armée israélienne à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, qui a coûté la vie à neuf Palestiniens.

Article original publié sur BFMTV.com