Atteintes à la laïcité à l'école: Pap Ndiaye assure que l'État est "attentif" aux signes avant-coureurs

Le ministre de l'Education, Pap Ndiaye, le 14 septembre 2022 à l'Elysée, à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le ministre de l'Education, Pap Ndiaye, le 14 septembre 2022 à l'Elysée, à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Des chiffres qui inquiètent, un ministre qui se veut rassurant. Peu après la divulgation de deux notes émanant des services de l'État qui révèlent une offensive islamiste sur les réseaux sociaux appelant les élèves à enfreindre les règles de la laïcité à l'école, le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, assure que la vigilance de l'État est accrue à ce sujet.

"Nous sommes attentifs à toutes les manifestations, à tous les signalements qui peuvent être faits soit sur les réseaux sociaux soit à l’intérieur des écoles et établissements scolaires concernant les atteintes à la laïcité", assure-t-il, auprès de BFMTV.

"S’il y a lieu, nous interviendrons"

Selon lui, "des données plus précises" seront disponibles à partir de début octobre. "J’ai annoncé que nous publierons chaque mois des données à propos des signalements opérés par les établissements scolaires", rappelle-t-il.

"Les pôles 'valeurs de la République' comme celui qui travaille dans le rectorat et l’académie de Normandie sont au travail pour accompagner les équipes enseignantes. Nous sommes donc très vigilants sur ce qui peut se passer et nous fournissons les réponses. Puis, s’il y a lieu, nous interviendrons", martèle le ministre.

La première note rédigée par les renseignements territoriaux et datant du 27 août dernier liste les stratégies développées par la mouvance islamiste que les élèves sont incitées à suivre pour contourner la loi sur le port du voile et déstabiliser les principes de la laïcité.

Ainsi, il est appelé à porter certains vêtements religieux, à faire la prière dans les établissements scolaires ou à conflictualiser les relations entre personnels scolaires et élèves. Les services redoutent que ces messages islamistes se répandent jusque dans les activités sportives dans le cadre scolaire et notamment lors des cours de natation.

Article original publié sur BFMTV.com