Publicité

Atteinte d’un cancer, Shannen Doherty se prépare à sa mort éventuelle et vend ses biens

Shannen Doherty, ici à Los Angeles, en août 2019.
MICHAEL TRAN / AFP Shannen Doherty, ici à Los Angeles, en août 2019.

PEOPLE - Alors qu’elle lutte contre un cancer du sein depuis une dizaine d’années, Shannen Doherty n’a pas renoncé à vivre. L’actrice américaine, star des séries télé Charmed et Beverly Hills 90210, veut toutefois prendre les devants si elle venait à mourir.

Alors qu’elle fêtera ses 53 ans le 12 avril, Shannen Doherty explique dans un épisode de son podcast personnel - Let’s Be Clear - diffusé le 1er avril qu’elle veut mettre de l’ordre dans ses affaires, « juste au cas où », pour faciliter la vie de sa mère.

« Ma priorité en ce moment, c’est ma mère. Je sais que ça va être dur pour elle si je décède avant elle. Je ne veux pas qu’elle ait beaucoup de choses à gérer », confie ainsi l’actrice, qui souhaite commencer par trier et vendre ses meubles.

« Cela me permet de faire plus de voyages parce que je gagne de l’argent en vendant mes biens. Je peux alors me construire des souvenirs différents et je le fais avec les gens que j’aime », explique-t-elle dans son podcast, avant d’ajouter : « je peux emmener ma mère en vacances parce que j’ai tout cet argent de poche qui traîne. Je ne pioche pas dans mon patrimoine, qui permettra de s’assurer que tout le monde dans ma vie sera pris en charge une fois que je serai morte. »

Une bonne nouvelle en début d’année

L’icône des années 90, qui avait le rêve de restaurer une maison dont elle est propriétaire dans le Tennessee pour y recueillir des chevaux abandonnés, confie aussi avoir dû renoncer à ce projet. Elle compte désormais sur ses proches pour le faire : « je peux encore vivre ce rêve en aidant les personnes qui sont davantage capables de le faire ».

Shannen Doherty avait annoncé en 2015 qu’elle se battait contre un cancer du sein. Deux ans plus tard, elle avait révélé être en rémission, avant de rechuter en 2020. En juin 2023, elle annonçait cette fois que des cellules cancéreuses avaient été retrouvées dans son cerveau et qu’elle subissait depuis une radiothérapie. Enfin, en novembre 2023, on apprenait que son cancer avait atteint ses os.

Fin janvier 2024, elle avait toutefois donné une nouvelle plus réjouissante sur son état de santé. « Après le sixième ou le septième traitement, nous avons réellement constaté que la barrière hémato-encéphalique était détruite », expliquait-elle aux auditeurs de son podcast. Elle avait des raisons de se réjouir : la destruction de cette barrière hémato-encéphalique, qui protège le cerveau du sang, peut limiter l’effet de la chimiothérapie, comme l’explique le laboratoire de recherche de l’Université d’Artois.

À voir également sur Le HuffPost :

Clémentine Vergnaud et son podcast, « Ma vie face au cancer », primés aux assises du journalisme de Tours

Pour Pâques, Charles III fait une apparition très symbolique une semaine après l’annonce de Kate