Publicité

Attaque en Israël : "On dégouline...", le récit terrifiant d'une survivante réfugiée dans une caravane

Une expérience cauchemardesque qui glace le sang. Laura Blajman-Kadar, Franco-Israélienne de 35 ans, a vécu l'enfer lors de l'attaque survenue le 7 octobre en Israël, comme elle l'a raconté au journal Le Parisien. Alors qu'elle assistait au festival Tribe of Nova, dans le sud du pays, elle s'est retrouvée plongée dans une situation de danger extrême. Son témoignage, poignant et déchirant, offre un aperçu terrifiant des heures qu'elle a passées, réfugiée dans une caravane, au milieu de l'assaut meurtrier perpétré par le Hamas. Ses mots résonnent comme un cri de détresse, témoignant de la violence et de la terreur qui ont marqué cette journée fatidique. Laura Blajman-Kadar, une habituée des festivals et organisatrice de ces événements, se trouvait au Nova ce matin-là. Le soleil brillait, la musique résonnait, et l'ambiance festive était à son comble. Mais la tranquillité a été brusquement interrompue lorsque les premières roquettes ont été tirées, plongeant le lieu dans le chaos et la confusion. Dans un récit précis et détaillé, Laura nous a plongé dans l'horreur de cette journée, où chaque minute était une lutte pour la survie.

"Je me dis que..."

S'ensuit une série d'événements qui plongent Laura et ses compagnons dans un huis clos suffocant. Alors que les premiers tirs retentissent, l'ordre de quitter le camp est donné. Mais les embouteillages rendent la fuite impossible. Contraints de se réfugier dans leur caravane, Laura et (...)

Lire la suite sur Closer

Cancer de Charles III : ce signe révélateur d’une évolution de sa maladie ?
TÉMOIGNAGE. “Mes parents sont obsédés par mon ex-mari et continuent de l’inviter à la moindre occasion”
Quel est le meilleur aliment pour la pousse des cheveux ?
"Bonjour à personne" : ce SMS confidentiel d’un initié sur Inès Reg dévoilé dans TPMP
"Il se sent plus…" : Le prince Harry tiraillé depuis l’annonce du cancer de Kate Middleton