Publicité

Attaque du Hamas : la mère de l’otage Shani Louk réagit à la mort d'un des ravisseurs de sa fille

Ali Mahmud

"Juste un de moins." Les images avaient horrifié le monde entier au lendemain de la sanglante attaque du Hamas du 7 octobre. Les terroristes de l’organisation islamiste à la tête de Gaza s’étaient filmés faisant le tour de la ville avec une otage israélienne allongée dans le coffre.

Rapidement, la jeune femme avait été identifiée comme Shani Louk, une Germano-Israélienne qui participait au festival pris pour cible par le Hamas et nous avions appris par la suite qu’elle était morte lorsque la vidéo a été réalisée.

Dès lors, de nombreux Israéliens ont été soulagés d’apprendre que le terroriste qui se tenait fièrement à côté de sa dépouille dans la vidéo diffusée par le Hamas était mort. « Le monstre terroriste qui a exhibé son corps nu autour de Gaza, la souillant au nom de l’Islam et criant Allahu Akbar, a été tué par Tsahal [l’armée israélienne] », peut-on ainsi lire sur le compte X (anciennement Twitter) du très médiatique rabbin Shmuley Boteach.

Il poursuit : « Ce monstre rôtit désormais en enfer pour toujours, tout comme les autres sauvages du Hamas qui ont perpétré ce massacre ».

« Pas tellement de différence »

La mère de Shani Louk s’est, elle, montrée beaucoup plus mesurée, déclarant au « Telegraph » que cela ne signifiait « pas grand-chose » pour elle. « Il y a tellement de mauvaises personnes qui ont fait ces choses horribles, et c’est juste une de moins », a-t-elle déclaré.

Avant de poursuivre : « Je suis heureuse que cette personne ne puisse blesser personn...


Lire la suite sur ParisMatch