Publicité

Attaque du Hamas : Israël dénonce la complicité d’employés d’une agence de l’ONU

Le gouvernement israélien veut « s’assurer que l’Unrwa ne fera pas partie » de la solution dans le territoire palestinien après la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien, a indiqué Israël Katz dans un communiqué, espérant « faire cesser » toutes les activités de l’agence.

L’Unrwa, dans le viseur des autorités israéliennes depuis longtemps, s’est séparée vendredi de plusieurs employés accusés d’être impliqués dans l’attaque du 7 octobre, la plus violente de l’histoire d’Israël.

Washington suspend son financement

Washington a suspendu « temporairement » tout financement additionnel à l’agence onusienne, suivie samedi par plusieurs autres pays donateurs.

Le Hamas a pour sa part demandé dans un communiqué « aux Nations unies et organisations internationales de ne pas céder aux menaces et au chantage » d’Israël, accusant Israël de vouloir « couper les fonds et priver » la population de Gaza de toute aide internationale.


Retrouvez cet article sur ParisMatch