Publicité

Une attaque contre une église catholique italienne fait un mort à Istanbul, le pape réagit

Deux assaillants masqués ont attaqué dimanche à Istanbul une église catholique italienne en pleine messe, faisant un mort, a annoncé le ministre turc de l'Intérieur Ali Yerlikaya.

L'attaque est survenue vers 11h40 (9h40 heure française) à l'église Santa Maria, dans le quartier Sariyer d'Istanbul, a annoncé le ministre de l'Intérieur sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte, a-t-il ajouté.

"Nous condamnons fermement cette attaque ignoble", a ajouté M. Yerlikaya.

Des images télévisées montraient des policiers et une ambulance devant le portail de l'église. Selon le ministre, une personne qui assistait à la célébration, simplement identifiée par ses initiales C. T., a été tuée.

"Nos forces de sécurité mènent une enquête à grande échelle sur cette affaire. Ceux qui menacent la paix et la sécurité de nos citoyens n'atteindront jamais leurs objectifs", a déclaré Omer Celik, le porte-parole du parti au pouvoir AKP (Parti pour la justice et le développement). Le mobile de cette attaque n'était pas connu dans l'immédiat.

Le pape exprime son soutien

Peu après l'attaque, le pape François a apporté son soutien au lieu de culte visé. "J'exprime ma proximité avec la communauté de l'église Santa Maria Draperis à Istanbul, qui pendant la messe a subi une attaque armée qui a fait un mort et plusieurs blessés", a déclaré le pontife argentin à l'issue de la prière de l'Angélus place Saint-Pierre, au Vatican.

En décembre, les forces de sécurité turques avaient arrêté 32 suspects, membres présumés du groupe jihadiste Etat Islamique (EI), soupçonnés de préparer des attentats contre des synagogues, des églises et l'ambassade d'Irak. Les arrestations avaient été effectuées dans neuf villes différentes, dont Istanbul et Ankara, la capitale.

La Turquie a intensifié ces derniers mois les opérations contre les membres de l'EI, qui a revendiqué un certain nombre d'attentats meurtriers en Turquie, dont un, le 1er janvier 2017 dans un nightclub d'Istanbul, qui avait fait 39 morts.

Article original publié sur BFMTV.com