Attaque à Rambouillet : "Nous ne céderons rien" face au terrorisme, réagit Macron

·2 min de lecture

Le président de la République Emmanuel Macron a réagi vendredi à l'attaque au couteau qui a coûté la vie à une policière vendredi à Rambouillet, dans les Yvelines. 

Le parquet antiterroriste a été saisi vendredi après l'attaque au couteau qui a endeuillé le commissariat de Rambouillet. Aux alentours de 14h20, une fonctionnaire administrative qui rentrait de sa pause déjeuner a été attaquée au couteau à l'entrée du commissariat avant de succomber à ses blessures. «Elle était policière. Stéphanie a été tuée dans son commissariat de Rambouillet, sur les terres déjà meurtries des Yvelines», a réagi Emmanuel Macron, qui a assisté vendredi aux obsèques du président Idriss Déby Itno au Tchad. Les Yvelines ont été le théâtre de l'attaque de Magnanville, dans laquelle un couple de fonctionnaires de police avait été tué chez lui en 2016, et de l'assassinat de Samuel Paty en octobre 2020.

A lire aussi :Attaque au couteau au commissariat de Rambouillet : les réactions politiques

«La Nation est aux côtés de sa famille, de ses collègues et des forces de l’ordre. Du combat engagé contre le terrorisme islamiste, nous ne céderons rien», a complété le chef de l'Etat.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'assaillant aurait crié "Allah Akbar"

Jean Castex et le ministère de l'Intérieur Gérald Darmanin se sont rendus sur place dans l'après-midi. «Une fonctionnaire de police a été lâchement assassinée dans des conditions tout à fait dramatiques», a réagi le Premier ministre. «Je tiens à rendre hommage aux fonctionnaires de police qui ont immédiatement neutralisé l'auteur des faits», a complété le ministre qui a(...)


Lire la suite sur Paris Match