Publicité

Attaque au couteau à Paris : Macron demande une réunion sécuritaire ce dimanche

Sont convoqués à ce rendez-vous les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin, de la Justice Éric Dupond-Moretti et de la Santé Aurélien Rousseau.  - Credit:XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Sont convoqués à ce rendez-vous les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin, de la Justice Éric Dupond-Moretti et de la Santé Aurélien Rousseau. - Credit:XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Une réunion sécuritaire se tient ce dimanche 3 décembre après-midi à Matignon autour d'Élisabeth Borne à la demande d'Emmanuel Macron, après l'attaque au couteau à Paris qui a fait un mort et deux blessés ce samedi 2 décembre, a annoncé à l'AFP l'entourage du chef de l'État. Sont convoqués à ce rendez-vous les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin, de la Justice Éric Dupond-Moretti et de la Santé Aurélien Rousseau, a-t-on appris de même source.

Dans la matinée, Emmanuel Macron s'est également entretenu avec sa Première ministre, Gérald Darmanin et le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) Nicolas Lerner, a précisé l'entourage du président. De son côté, le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard tiendra une conférence de presse à 19 h 30.

Une supposée ceinture d'explosifs

L'islamiste radical atteint de troubles psychiatriques qui a semé l'effroi est actuellement en garde à vue et doit désormais s'expliquer devant les enquêteurs. Les faits se sont déroulés samedi vers 21 heures à proximité du pont de Bir-Hakeim enjambant la Seine. Le touriste tué au couteau, 23 ans, est de nationalité allemande et philippine. Il a été pris en charge par le médecin urgentiste Patrick Pelloux, qui était de garde. Celui-ci a indiqué à l'AFP que l'homme et sa compagne, fortement choquée mais qui n'a pas eu de blessures corporelles, étaient tous deux infirmiers.

À LIRE AUSSI Sécurité : l'État sera-t-il bientôt débordé ?

L'assaillant s'en est ensuite pris [...] Lire la suite