Attaque à Kaboul: Biden dit ne pas avoir de preuve d'une "collusion" entre les talibans et Daesh

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joe Biden a déclaré, ce jeudi depuis la Maison Blanche, qu'il n'avait pas de preuve d'une "collusion" entre les talibans et Daesh.

Il n'y a pas de preuve d'une "collusion" entre les talibans et Daesh dans l'attaque près de l'aéroport de Kaboul, a estimé ce jeudi le président des Etats-Unis Joe Biden.

"Jusqu'ici, on ne m'a pas fourni de preuve qu'il y ait eu une collusion entre les talibans et Daesh" dans l'attentat revendiqué par Daesh qui a fait 12 morts et 15 blessés parmi les militaires américains, a-t-il dit.

Le président Joe Biden a promis de "pourchasser" les auteurs de l'attentat, estimant que les soldats tués étaient des "héros".

"Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer", a-t-il affirmé à l'adresse des auteurs de l'attaque, ajoutant que les Etats-Unis répondraient "avec force et précision".

Ces soldats "étaient des héros qui étaient engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d'autres vies", a-t-il souligné.

Joe Biden a de nouveau confirmé qu'il respecterait la date butoir du 31 août pour le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, malgré les critiques qui l'appellent, y compris au sein de son parti, à rester plus longtemps si nécessaire pour achever l'évacuation.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles