Attaquée par un chimpanzé qui lui a arraché le visage elle se retrouve défigurée à vie

·1 min de lecture

Une Américaine prénommée Charla Nash a violemment été attaquée par le chimpanzé de compagnie de son amie Sandra Herold en 2009. Elle est désormais défigurée à vie.

Les faits remontent au 16 février 2009. Ce jour-là, Sandra Harold avait demandé à son amie Charla Nash de venir l'aider à mettre son chimpanzé de compagnie, Travis, qu'elle avait adopté depuis 14 ans, dans son enclos. Très agité, l'animal s'est violemment jeté sur cette dernière en lui dévorant la majeure partie du visage ainsi que ses mains. Selon les informations rapportées par le Daily Star, le singe lui a arraché les yeux, le nez, les oreilles, les lèvres et le cuir chevelu. Il a également failli lui déchirer l'un de ses bras. La maîtresse du primate a tenté d'intervenir en le poignardant dans le dos et en le frappant à la tête avec une pelle, avant de courir s'enfermer dans sa voiture. Miraculeusement, la victime a survécu à cette violente attaque. Elle avait la mâchoire complètement disloquée et de multiples lésions cérébrales.

Prise de panique, Sandra Harold a appelé la police. Un appel de 12 minutes dans lequel elle a supplié les secours d'aider son amie Charla Nash. "Dépêchez-vous ! S'il vous plaît ! Il est en train de manger son visage ! Oh mon Dieu !" a-t-elle lancé, avant que les forces de l'ordre ne débarquent sur les lieux pour abattre le chimpanzé. Lorsque les ambulanciers sont arrivés à leur tour, ils n'ont pas réussi à reconnaître le genre de la victime (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE J'ai oublié l'existence de mon mari après avoir été percutée par une voiture
Elle gare mal sa poussette, le bébé de 3 mois plonge dans une rivière
Une chanteuse tchèque meurt après avoir contracté volontairement le Covid
“Sa place n'est pas à l'école” : nombreuses questions autour du suicide de Noëla, 11 ans, retrouvée pendue
Maddie McCann : ces nouvelles preuves choquantes qui incrimineraient définitivement le principal suspect

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles