Publicité

Atlético: en larmes, Alvaro Morata quitte le terrain après un grave choc au genou

Des images qu'on n'aime pas voir. Quelques minutes avant la mi-temps de la rencontre en le Séville FC et l'Atlético de Madrid (1-0), Alvaro Morata a quitté la pelouse du stade Sanchez-Pizjuan en larmes, blessé au genou droit. L'international espagnol (69 sélections, 34 buts) avait été victime d'un choc sur un duel avec le Français Boubakary Soumaré à la 43e minute.

Au-delà du choc, il semblerait que son genou ait également tourné sur la chute. Alvaro Morata, qui réalise la meilleure saison de sa carrière à l'Atlético avec 19 buts inscrits, est d'abord resté longuement au sol en se tenant le genou, qui semblait déjà bien gonflé. Il finit par se relever, en larmes, grâce à l'aide des soigneurs, qui l'évacuent en le portant jusqu'au bord du terrain. Le long de la ligne de touche, le staff médical fait les premiers tests pour voir si les ligaments croisés sont touchés.

Un sélectionneur espagnol inquiet

Une fois assis sur le banc, le capitaine de la sélection espagnole s'effondre et remonte son maillot pour masquer ses pleurs, tandis que les médecins continuent de sonder son genou. Il finira par rentrer aux vestiaires, sous les yeux du sélectionneur espagnol Luis de la Fuente, présent à Sanchez-Pizjuan et pianotant frénétiquement sur son téléphone, sans doute en quête des premières infos sur l'état de santé de celui qui est son numéro 9 titulaire, à quelques mois de l'Euro 2024.

Alvaro Morata, très inquiet, se blesse au pire moment pour l'Atlético de Madrid, qui doit affronter l'Inter le 20 février prochain en 8e de finale aller de Ligue des champions, puis l'Athletic Club le 29 pour une place en finale de la Coupe d'Espagne. Les Colchoneros sont actuellement 4e du championnat espagnol.

Article original publié sur RMC Sport