Astroworld : 125 personnes portent plainte contre Travis Scott, et réclament 750 millions de dollars

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Drake, Live Nation, Epic Records ou encore Apple Music sont également visés par cette plainte, déposée par des festivaliers ainsi que des familles de victimes à la suite de la bousculade meurtrière à Houston.

Près de deux semaines après la bousculade meurtrière au festival Astroworld, à Houston au Texas, les retombées judiciaires se poursuivent. Une plainte a été déposée mardi par un avocat, au nom de 125 victimes de cet événement qui a tourné au drame. Sont notamment visés Travis Scott, son créateur, mais aussi Drake, Live Nation, Epic Records, Cactus Jack Records ainsi qu'Apple Music. 

Parmi les plaignants, qui réclament une compensation de 750 millions de dollars, des festivaliers traumatisés et/ou blessés, révèle l'avocat, Tony Buzbee, sur son compte Instagram. "Plusieurs des clients nommés dans cette plainte ont des os brisés, des genoux tordus ou des muscles abîmés. Beaucoup ont des séquelles mentales", écrit-il. Est aussi impliquée la famille d'Axel Acosta, jeune homme de 21 ans qui fait partie des dix personnes ayant perdu la vie. D'après la plainte, consultée par Forbes, TMZ ou encore People, le jeune homme a succombé à un arrêt cardiaque après avoir été écrasé par la foule. 

"Axel Acosta adorait Travis Scott et les autres artistes d’Astroworld, mais ce sentiment n’était pas réciproque: en effet, ni Travis Scott ni ses partenaires, le service de streaming, les maisons de disques, les gestionnaires, son entourage, ses agents, les promoteurs, organisateurs ou encore commanditaires ne se souciaient suffisamment d’Axel Acosta et des autres spectateurs pour faire le moindre effort afin d'assurer leur sécurité", avance la plainte.

"Notre équipe s'est rendue sur place et a recueilli des preuves. Nous avons recueilli plus de 50 témoignages et des heures de vidéos de presque tous les angles", assure l'avocat. "Aucune somme d’argent ne réglera ce qui s’est passé la nuit du 5 novembre. Toutefois, je crois fermement que chaque personne qui a assisté à ce concert et qui a subi une blessure doit être indemnisée. J’ai l’intention de m’en assurer".

"Absolument dévasté"

Travis Scott a lancé le festival Astroworld, du nom de son troisième album, en 2018. C'est durant son propre concert, le 5 novembre dernier, que la tragédie s'est produite: vers 21 heures, heure locale, la foule du festival a commencé à se presser vers le devant de la scène, provoquant un début de panique et les premiers blessés, puis les gens se sont mis à tomber, à perdre connaissance, ce qui a amplifié l'affolement.

Des dizaines de plaintes avaient déjà été déposées contre les organisateurs du concert, dont le rappeur. Dans un message relayé sur Instagram, Travis Scott s'est dit "absolument dévasté". Il a aussi assuré qu'il règlerait les frais des funérailles des victimes.

De son côté, la marque de sport Nike a annoncé le report d'une collaboration avec l'artiste, "par respect pour toutes les personnes touchées par les événements tragiques du Festival Astroworld".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Jet de sperme, le fait de se frotter… On en retrouve beaucoup dans les concerts, les festivals"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles