Publicité

Astronomie : qu'est-ce que la "comète du diable" et quand pourra-t-on l’observer ?

Depuis 1953, le monde avait perdu sa trace. Mais en 2024 ça y est, la comète du diable va faire son retour dans l'atmosphère terrestre. Ce corps céleste peut paraître immense pour les terriens, puisqu'il mesurerait environ trois fois la taille du mont Everest. Pourtant, cela est ridicule à l'échelle de l'espace. De son vrai nom 12P/Pons-Brooks, la comète devrait atteindre son périhélie (point de l'orbite le plus proche du Soleil) pour le 21 avril prochain. Surveillez donc le ciel pour pouvoir l'apercevoir. Si vous voulez maximiser vos chances de pouvoir l'observer, munissez-vous d'un télescope, car son passage visible à l'œil nu est difficilement prévisible.

Vous devez certainement vous demander d'où 12P/Pons-Brooks tire son surnom "comète du diable" ? En réalité, le corps céleste possédait autrefois des "cornes". Elles sont apparues au grès des différentes explosions de la comète. Ainsi, en juillet 2023, elle a à nouveau connu une détonation, rejetant du gaz et des poussières. Elle n'en a pas, pour autant, perdu de sa superbe. Bien au contraire : son éclat lumineux a été multiplié par 100 (là où sa magnitude a clairement baissé). À ce moment, elle avait pris l'aspect de cornes avec des pointes claires et un centre plus sombre nous indique Numérama, avant de redevenir plus calme.

Identifiée depuis plus de 200 ans, on ne connaît pour autant pas l'origine de l'explosion de cette comète. Une fissure sur le noyau de la comète due à l'accumulation de gaz, pourrait être à l'origine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Usage interchangeable des mots "masse" et "poids" : voici pourquoi on les confond !
Que se passerait-il si la gravité disparaissait ?
Qui est Nora AlMatrooshi, première astronaute émiratie de la Nasa ?
Pourquoi fait-il beaucoup plus chaud dans l’atmosphère du Soleil qu’à sa surface ?
Quelle est la capacité de stockage du cerveau humain ?