Publicité

Astéroïde, dolmen et insomnie liée aux écrans : l’actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire de l’actualité des sciences du 23 janvier 2024 : l’ouverture de la capsule de l’astéroïde Bennu, la prouesse technique du dolmen de Menga et l’insomnie liée aux écrans.

L'actualité des sciences du 23 janvier 2024 c'est :


En espace : Echantillons de l'astéroïde Bennu : la capsule a enfin été ouverte.

  • La Nasa est venue à bout des deux attaches qui empêchaient l’ouverture de la capsule contenant des échantillons de surface et du sol plus profond de l'astéroïde Bennu.

  • Ces échantillons, qui doivent maintenant être soigneusement extraits et pesés, ont été récoltés en 2020 grâce à la sonde Osiris-Rex.

  • On connaîtra dans quelques semaines le poids total de l’ensemble des échantillons, qui pourrait avoisiner les 250 grammes !


En archéo & paléo : Le dolmen de Menga, prouesse technologique du Néolithique.

  • Le dolmen de Menga, sur le site d’Antequera, en Espagne, est le plus grand monument en pierre construit au néolithique en Europe.

  • Érigé au 4e millénaire avant notre ère et étudié dès le 19e siècle, il fait l’objet de nouvelles recherches depuis 2010.

  • Les dimensions du dolmen laissent entendre qu’il fut “conçu pour être la plus grande construction de l’époque”, selon les chercheurs.


En santé : Insomnie : "La lumière bleue des écrans n'est pas le problème, ce sont nos habitudes".

  • L'exposition à la lumière bleue des écrans le soir est souvent associée à l’insomnie ou à un retard de sommeil.

  • Pourtant, ce lien peine toujours à être prouvé, comme l’explique en entretien le Pr Russell Foster, neuroscientifique spécialisé dans les rythmes circadiens.

  • En 1999, il a découvert avec son équipe les cellules oculaires qui captent la lumière, et a fortiori la lumière bleue.


En nature & environnement : Le chalutage remobilise le CO2 stocké depuis des millénaires dans les sédiments.

  • Une étude montre que le chalutage profond – qui ravage le fond des océans et la vie marine – perturbe également les sédiments marins, qui stockent le carbone sur des millénaires et plus.

  • Ce puissant gaz à effet de serre rejoint ainsi la colonne d'eau puis la surface, avant d’atteindre l’atmosphère en 7 à 9 ans.

  • Aujourd’hui, environ 80% de la pêche profonde dans le [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi