Publicité

Assassinat de quatre étudiants : ces détails déstabilisants au coeur de l'affaire

Assassinat de quatre étudiants : ces détails déstabilisants au coeur de l'affaire

De nombreuses questions restent encore sans réponse concernant l'événement sordide qui s'est déroulé le 13 novembre dernier. Des documents officiels obtenus par le Daily Mail montre le travail minutieux qu'a produit la collaboration entre la police de Moscou et le FBI. Ce qui a permis de retrouver le coupable, un diplômé en justice pénale. Le média explique que la liberté sous caution a été refusée à Bryan Kohberger le 5 janvier dernier lors d'une brève comparution devant le tribunal de Moscou. Les documents donnent également des détails sur la façon dont l'ADN de Kohberger a été retrouvé sur un fourreau de couteau près des corps de Maddie Mogen et Kaylee Goncalves.

Malgré les nombreuses révélations qui sont survenues avec l'apparition de ces documents, de nombreuses questions ont également fait surface. La première question étant, pourquoi Dylan Mortensen, la colocataire survivante, a attendu 6 heures avant d'appeler le 911. Cela alors qu'elle s'était retrouvée nez à nez avec le tueur. Lors de la déclaration sous serment, il a été entendu que Dylan Mortensen avait vécu l'attaque avec Bethany Funke. Elle avait également entendu plusieurs bagarres pendant la nuit et avait même ouvert sa porte.

Bryan Kohberger : "c'est bon, je suis là pour t'aider"

Dylan Mortensen avait déclaré à la police avoir vu un suspect vêtu de noir avec un masque sur le visage. Elle avait aussi affirmé qu'une de ses colocataires avait dit : "il y a quelqu'un ici". (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Au moins 7 ans..." : macabre découverte dans la cave d'un immeuble
TÉMOIGNAGE Mes enfants grandissent sans limites ils ne vont ni à l'école ni chez le médecin
Sa belle-mère force sa fille à manger un aliment qu'elle déteste elle la met à la porte
Son mari lui envoie une photo elle comprend qu'il la trompe grâce à ce détail
Naufragé pendant près d'un mois, il a la vie sauve grâce à une bouteille de ketchup