Publicité

Ary Abittan accusé de viol: l'acteur bénéficie d'un non-lieu, l'avocate de la plaignante fait appel

L'ancienne compagne de l'acteur et humoriste avait porté plainte pour un viol le 30 octobre 2021. À l'été dernier, Ary Abittan avait déjà vu les charges contre lui s'alléger.

Ary Abittan a bénéficié d'un non-lieu dans le cadre de l'instruction pour viol qui le visait, a appris BFMTV.com auprès du parquet de Paris, confirmant les informations du Figaro. L'ordonnance a été rendue mardi 2 avril par les juges d'instruction.

L'avocate de la plaignante, Me Charlotte Plantin, a annoncé à l'AFP faire appel du non-lieu.

Décision attendue

Cette décision des deux juges parisiens était attendue. En juillet dernier, Ary Abittan avait été placé sous le statut de témoin assisté, la justice estimant qu'il n'y avait plus assez d'éléments à charge pour justifier une mise en examen. Les investigations avaient été clôturées dans la foulée. Le 19 février dernier, le parquet de Paris avait requis un non-lieu.

La plaignante est une ancienne compagne d'Ary Abittan, qu'elle fréquentait depuis deux mois au moment des faits reprochés. Le 30 octobre 2021, elle avait déposé plainte l'accusant de lui avoir imposé, quelques heures plus tôt, une sodomie après un premier rapport sexuel consenti.

Ary Abittan avait été mis en examen en novembre 2021. Les juges s'étaient alors appuyés sur des faits relatés précis et circonstanciés. La plaignante présentait également des lésions compatibles avec un viol. Toutefois, l'instruction a relevé d'autres éléments affaiblissant les charges contre l'acteur.

L'acteur de Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? est remonté sur scène en octobre dernier malgré les protestations de collectifs féministes.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Thérèse Hargot : "On est en train de fabriquer des générations de potentiels abuseurs et violeurs sexuels"