Publicité

Artur Jorge est mort, le Portuguais était l’un des entraîneurs mythiques du Paris Saint-Germain

 Artur Jorge (ici accompagné de Xavier Gravelaine en 1998) ancien footballeur du FC Porto et entraîneur du PSG est décédé ce jeudi 22 février. Photo d’illustration.
JACK GUEZ / AFP Artur Jorge (ici accompagné de Xavier Gravelaine en 1998) ancien footballeur du FC Porto et entraîneur du PSG est décédé ce jeudi 22 février. Photo d’illustration.

SPORT - Un triste jour pour les fans du PSG et de « l’homme à la célèbre moustache ». Artur Jorge, ancien entraîneur portugais emblématique des années Canal+ du Paris Saint-Germain, avec lequel il a remporté le championnat de France en 1994, est mort à 78 ans, ont annoncé sa famille et le club ce jeudi 22 février.

Kylian Mbappé quitte le PSG : les trois points d’interrogation qui demeurent d’ici la fin de saison

« C’est avec une profonde tristesse que la famille d’Artur Jorge Braga de Melo Teixeira annonce son décès ce matin à Lisbonne des suites d’une longue maladie. Il s’est éteint paisiblement, entouré de ses proches », a rapporté sa famille dans un communiqué cité par les médias portugais.

« Artur Jorge est le plus grand entraîneur que j’ai connu », a réagi son ancien président au PSG, Michel Denisot. Le club de la capitale a salué « l’homme à la célèbre moustache », « érudit et francophone ».

C’est le groupe Canal+, qui en 1991 venait de racheter le PSG avec l’objectif d’en faire un rival à l’Olympique de Marseille, a débauché Artur Jorge de son club de Porto. Sous ses ordres, l’équipe des Le Guen, Ricardo, Ginola puis Lama, Roche et Weah remporte la Coupe de France en 1993 (année de la demi-finale de coupe UEFA) et le championnat de France en 1994. Sur le banc parisien de 1991 à 1944, il y a aussi passé quelques mois lors de la saison 1998-1999.

Mais c’est au Portugal qu’il a remporté le plus grand titre de sa carrière : avec le FC Porto, il a gagné la Coupe des clubs champions (ancêtre de la Ligue des champions) en 1987 contre le Bayern Munich. « Le FC Porto pleure la perte d’une des plus grandes figures de son histoire », a souligné le club avec qui il avait remporté trois titres de champion du Portugal.

Plus tôt, comme joueur, il en avait gagnés quatre avec le Benfica Lisbonne dont il fut un attaquant prolique (215 buts en 316 matches). Il a aussi été sélectionné 16 fois en équipe nationale du Portugal ; une Selecao qu’il a entraînée de 1996 à 1997.

À voir également sur le HuffPost :

Kylian Mbappé quitte le PSG : les trois points d’interrogation qui demeurent d’ici la fin de saison

Lionel Messi reste sur le banc à Hong Kong, le gouvernement local s’en mêle