Publicité

Arthur réclame près de 300 millions d'euros à Nespresso ! What else ?

C'est fort de café, c'est pourtant bel et bien vrai. L'animateur Arthur, ainsi que d'autres créanciers ayant investi dans l'entreprise Ethical Coffee Company (ECC), réclame près de 300 millions d'euros à Nespresso devant la justice suisse. Une information de "La Tribune de Genève" que "Le Figaro" est en mesure de confirmer.

L'aventure avait pourtant bien débuté pour Arthur - qui aurait pour sa part, investi 8 millions d'euros... - et d'autres investisseurs dans la société Ethical Coffee Company (ECC). A l'origine, cette jeune entreprise souhaitait commercialiser des capsules biodégradables compatibles avec les machines à café Nespresso. L'idée est top mais Nespresso s'y oppose à l'époque et attaque même Ethical Coffee Company en justice, indiquant que la forme de la capsule des machines Nespresso est déposée comme une marque protégée.

Le tribunal donne alors raison à Nespresso et interdit la vente de dosettes à Ethical Coffee Company pendant trois ans. Un manque à gagner énorme qui fera mettre la clé sous la porte à l'entreprise en 2018. En plus de cette faillite, le constat est sans appel : "Des concurrents se sont engouffrés dans la brèche sans être attaqués", a fait savoir maître François Besse, l'avocat d'Arthur et des autres créanciers, ce mardi 16 janvier à l'AFP. La "guerre des dosettes", comme l'affaire était surnommée dans la presse, a donc profité à de nombreuses sociétés, au grand dam d'Ethical Coffee Company, pourtant précurseur sur le marché.

Une interdiction non fondée

En 2021, le tribunal fédéral suisse a déclaré que l'interdiction de Nespresso de commercialiser les fameuses dosettes n'était finalement pas fondée. Selon le tribunal, la forme de la capsule ne pouvait être déposée comme propriété intellectuelle,...

Lire la suite


À lire aussi

PHOTOS Elizabeth II : Son immense villa à 6,5 millions laissée à l'abandon à Malte, gros projet en vue
Frédéric Anton (Masterchef) : Que vaut Le Pré Catelan, le restaurant qu'il dirige et qui propose des menus à 300 euros ?
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre