Art : KO technique pour le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Yves Bouvier (à gauche ) et Dmitri Rybolovlev
Yves Bouvier (à gauche ) et Dmitri Rybolovlev

Début 2015, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, installé à Monaco, dépose une plainte contre le marchand d?art suisse Yves Bouvier. Il l?accuse d?avoir empoché à son insu un milliard de dollars en lui vendant durant une douzaine d?années 38 tableaux de Gauguin, Van Gogh, Picasso, Rothko, notamment le Salvator Mundi, de Léonard de Vinci, devenu, pour 450 millions de dollars, lors de sa revente en 2017, la toile la plus chère du monde. Le 25 février 2015, Yves Bouvier, incarcéré quelques jours, est inculpé à Monaco (on ne dit pas mis en examen dans la principauté) pour « escroquerie » et « complicité de blanchiment d?argent ».

La presse internationale ? et notamment française ? se déchaînait alors sur Yves Bouvier, le présentant notamment comme le propriétaire des Ports francs de Genève, alors que ceux-ci appartiennent, en fait, au canton de Genève. Il n?en est que l?un des utilisateurs. Une autre plainte, déposée juste après, par Catherine Hutin-Blay, la belle-fille de Picasso, l?accuse de lui avoir volé des tableaux ! Depuis, les enquêtes ont démontré que Catherine Hutin-Blay a bien perçu de l?argent d?Yves Bouvier via une fondation lui appartenant, domiciliée au Liechtenstein. En revanche, les médias fermaient les yeux sur le passé controversé de Dmitri Rybolovlev en Russie, en particulier sur ses acquisitions industrielles, qui lui ont permis d?accumuler des milliards.

À LIRE AUSSILe patron de l?AS Monaco n?en a peut-être pas fini avec la justice suis [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles