Publicité

Ardennes: un père et sa fille meurent percutés par un train

L'incident s'est déroulé en gare de Donchery, qui n'est pas dotée de tunnel souterrain, obligeant les voyageurs à traverser les voies.

Un père et sa fille sont morts lundi soir percutés par un train de marchandises dans la gare de Donchery, dans les Ardennes. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Sedan.

Le drame s'est déroulé peu après 19 heures, alors que venaient d'arriver en gare une dizaine de voyageurs de la ligne de TER reliant Charleville-Mézières à Sedan. Parmi ces voyageurs, une adolescente de 16, que son père était venu récupérer sur le quai.

"La gare ne dispose pas de passage souterrain, il faut traverser les voies pour passer de l’autre côté du quai. C’est ce que tous les voyageurs ont fait ce lundi soir", a indiqué à L'Union Christian Welter, maire de Donchery.

"J'ai entendu un train klaxonner à plusieurs reprises"

Alors qu'une première partie des voyageurs traversent la voie sans encombre, le père et sa fille ne parviennent pas à éviter un train de marchandises qui passe au même moment. Ils sont percutés de plein fouet, et tués sur le coup. Un jeune homme qui se trouvait derrière les deux victimes a miraculeusement réussi à échapper au train, qui reliait Metz à Dunkerque.

"Peu après 19 heures, j'ai entendu un train klaxonner à plusieurs reprises et de façon très inhabituelle. Je n'ai pas compris ce qu'il se passait", a déclaré à L'Union une riveraine.

Dépêchées sur place, les forces de l'ordre ont établi un périmètre de sécurité, et ont cherché des indices sur les voies, mais également sur les corps des victimes ainsi que sur le train. La mère de la jeune victime a été prise en charge par les pompiers. Inquiète de ne pas voir rentrer son mari et sa fille, elle s'était rendue sur place.

Une enquête qui sera "déterminante"

La SNCF a indiqué que la gare était éclairée, et que les deux victimes avaient emprunté le chemin destiné à la traversée des voies. "Le bilan humain aurait pu être bien plus lourd encore", a indiqué Christian Welter.

L'enquête "sera déterminante pour comprendre ce qu'il s'est passé", a ajouté la préfecture des Ardennes.

La circulation des trains sur la ligne concernée a été interrompue lundi. Ce mardi matin, le trafic restait perturbé.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Suicide d’Océane Bourdin, violée à plusieurs reprises : "On sait très bien que notre fille ne reviendra pas. Mais le sacrifice de notre fille doit servir à quelque chose"