Les archéologues se seraient trompés depuis le début sur les momies

Unsplash

À la découverte des premières momies antiques, les experts de l’époque se sont accordés à dire que ce processus avait été inventé par les Égyptiens pour conserver les corps des défunts. Une hypothèse devenue au fil du temps une affirmation partagée par tous et écrite dans les livres d’Histoire. Pourtant, selon certains égyptologues britanniques, cette théorie est fausse.

D’après eux, la momification n’avait pas vocation à la préservation mais respectait seulement certaines croyances religieuses. Pour les Égyptiens antiques, les rois et les reines étaient considérés comme des dieux et déesses vivants. Les statues étaient considérées comme divines. Selon l’hypothèse des britanniques, l’embaumement était donc pratiqué pour transformer les corps des pharaons en statues afin de donner une forme divine. Par ailleurs, les masques dorés trouvés dans les sarcophages des membres de la famille royale seraient des versions imagées et divines du défunt, et non pas des portraits réalistes. "C'est une distinction subtile, mais c'est une distinction importante", a nuancé Campbell Price, conservateur au Manchester Museum au Royaume-Uni, dans une interview accordée à Business Insider. Pour preuve, la momification de certains défunts pourtant très importants n’était pas très bien réalisée. Le corps du roi Toutânkhamon, par exemple, a été retrouvé collé au fond de son cercueil.

D’après l’expert, la thèse des archéologues de l’époque aurait été faussée par leur propre interprétation de la vie après (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le Machu Picchu a été abandonné ?
Quels sont les jeux de société les plus anciens au monde ?
Renaissance : qui étaient les maîtresses des Rois qui ont régné sur Versailles ?
Sexe et politique : les présidents de l'Elysée, une libido sans limite ?
Archéologie : les restes d’un sacrifice humain vieux de 5 000 ans découverts au Danemark