Des archéologues découvrent les plus anciennes pointes de projectiles connues du continent américain

Loren Davis

Des archéologues ont retrouvé dans l'Idaho des pointes de projectiles plus anciennes de plusieurs milliers d'années que toutes celles découvertes jusqu'à présent sur le continent américain. De quoi renforcer l'hypothèse de l'existence de liens génétiques et culturels précoces entre les peuples de l'ère glaciaire d'Asie du Nord-Est et d'Amérique du Nord.

Quatorze petites pointes de flèches, et encore un bond en arrière. La découverte dans l’actuel État de l’Idaho (États-Unis) d’un ensemble de projectiles taillés vient reculer encore un peu plus l’apparition de ce type d’outils sur le continent américain. Les pointes de projectiles, appelées pointes à tiges et qui auraient pu être fixées au manche d'une lance ou d'une autre arme ou outil, ont été trouvées par une équipe d’archéologues de l’Université de l’Oregon sur le site de Cooper's Ferry, le long de la rivière Salmon. Situé sur les terres traditionnelles des Niimíipuu, ou Nez Perce, et connu par la tribu comme l'ancien village de Nipéhe, il compte parmi les sites archéologiques venus bousculer, il a y une dizaine d’années, les convictions des chercheurs sur le peuplement des Amériques.

Un "avant Clovis"

Durant une longue période, les outils de pierre de la culture Clovis, datée à 13.000 ans, ont été considérés comme la première technologie apparue sur le continent. Les chercheurs estimaient qu’ils étaient arrivés d’Asie par la Béringie - le territoire qui reliait autrefois la Sibérie à l’Alaska - puis en descendant un couloir qui se dégagea lorsque d’immenses couches de glace recouvrant l’intérieur de l’Amérique du Nord fondirent, il y a environ 14.000 ans. Mais la découverte d’objets plus anciens sur une poignée de sites - Friedkin et Gault au Texas, Paisley dans l’Oregon et Monte Verde au Chili - est venue mettre du plomb dans l’aile de l’hypothèse "Clovis-First" ("la culture Clovis en premier lieu").

Les quatorze pointes tantôt complètes, tantôt fragmentaires, aiguisées comme des rasoirs et d'une longueur allant d’environ 1 à 5 centimètres, sont une preuve matérielle de plus que la culture Clovis ne peut être considérée comme un point de départ : datées d’environ 15.700 ans au carbone 14, elles s’avèrent plus anciennes de 3000 ans aux pointes cannelées Clovis que l'on trouve dans toute l'Amérique du Nord, et de 2300 ans aux pointes précédemment découvertes s[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi