Publicité

Archéologie : un peigne fabriqué à partir d'un crâne humain découvert en Angleterre

C'est un objet "incroyablement rare", selon les archéologues. En Angleterre, près de Bar Hill, un village à 6,4 kilomètres au nord-ouest de Cambridge, des fouilles archéologiques ont permis de déterrer 280 000 vestiges entre 2016 et 2018. Parmi eux, un peigne de l'âge de fer (environ 750 avant notre ère à 43 de notre ère), nous apprend le 28 février la BBC. L'accessoire, découvert par des scientifiques du Museum of London Archaeology (MOLA), a été fait non pas à partir de bois, de pierre ou d'or, mais de crâne humain.

Pour Michael Marshall, chef de l'équipe archéologique, cette découverte est "vraiment étonnante", décrit-il au média britannique. Son équipe et lui l'ont appelé "Bar Hill Comb".

Pour le moment, ils ne savent pas comment ce peigne était utilisé. Certains objets similaires fabriqués à partir d'os humains étaient employés lors de rituels funéraires, tandis que d'autres servaient dans la vie quotidienne, indique la BBC. Mais en observant les dents du peigne, les archéologues ne pas pensent qu'il s'agisse d'un objet fonctionnel. En revanche, il présente le trou circulaire, ce qui peut signifier qu'il pouvait faire guise d'amulette.

Une analyse approfondie va permettre de mieux comprendre les rituels et les croyances de l'âge du fer en Grande-Bretagne, notamment "comment les restes humains étaient soignés et parfois modifiés au sein des communautés locales", indique l'expert.

Concernant l'origine du crâne, "il est possible qu'il ait été sculpté dans le crâne d'un membre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Porter un pantalon, jouer de la flûte... Ces interdits hallucinants imposés aux femmes
La statue d'un sphinx "souriant à deux fossettes" trouvée en Égypte
Depuis quand les femmes veulent-elles être à égalité avec les hommes ?
Histoire des droits des femmes : qu'en savez-vous vraiment ?
Une "ancienne" inscription perse découverte en Israël date en fait... de l'été dernier