Archéologie. Un géoglyphe en forme d’énorme chat découvert parmi les lignes de Nazca

The Guardian (Londres)
·2 min de lecture

Des archéologues ont révélé l’existence d’un dessin monumental, tracé dans le désert de Nazca, au Pérou, il y a plus de deux mille ans. La découverte de ce chat de 37 mètres de long a eu lieu lors des travaux d’aménagement d’une colline qui offre un point de vue naturel sur le site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le désert de Nazca n’en finit pas de révéler ses trésors. Un chat de 37 mètres de long est apparu sur les flancs d’une colline de ce site péruvien au cours de travaux réalisés pour son aménagement, rapporte le Guardian. Le coteau était jusqu’ici utilisé comme point de vue naturel pour admirer les centaines de formes humaines, animales ou abstraites qui ornent les vallées de Nazca et de Palpa, à 400 kilomètres au sud de Lima.

Composées de centaines de figures dont certaines ne sont visibles que du ciel, les lignes de Nazca ont été élaborées grâce à la soustraction de terre et de roches. Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994.

Un chat dessiné il y a plus de deux mille ans

“La figure était à peine visible et elle était sur le point de disparaître parce qu’elle est située sur une pente assez raide, sujette aux effets de l’érosion naturelle”, a déclaré le ministère de la Culture péruvien le 15 octobre dans un communiqué relayé par le site britannique. “La semaine passée, le géoglyphe a été nettoyé et restauré. Il révèle une silhouette féline avec un corps de profil et la tête de face”, décrit le communiqué.

Plus ancienne que les représentations célèbres du singe, de l’araignée et de l’oiseau, la figure du chat daterait d’une période antérieure à la culture nazca, elle-même à l’origine de la plupart des figures connues à ce jour. Johnny Isla, responsable des archéologues du site[...]

Lire la suite sur Courrier international

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi :