Publicité

Après le véto américain sur un cessez-le-feu, Israël poursuit son offensive à Gaza

Israël maintient son offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza samedi, après le véto américain à une résolution sans précédent du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat ».

Le Hamas a « fermement condamné » samedi le véto américain, le qualifiant de « position immorale et inhumaine » et de « participation directe » aux « massacres », selon Ezzat al-Rishq, haut responsable politique du mouvement.

À lire aussi Gaza, champ de ruines : au cœur du désastre humanitaire

Dans la bande de Gaza, les bombardements israéliens ont fait 17 487 morts, pour plus des deux tiers des femmes et des moins de 18 ans, selon un dernier bilan publié vendredi par le ministère de la Santé du Hamas.

Sur la ville de Khan Younès, dans le sud du territoire, une frappe israélienne a tué six personnes, tandis que cinq autres sont mortes dans une attaque distincte à Rafah, a affirmé le ministère du Hamas samedi.

Israël a juré d'« anéantir » le Hamas

La guerre a été déclenchée par l’attaque sanglante, menée le 7 octobre sur le sol israélien par des commandos du Hamas infiltrés depuis Gaza, au cours de laquelle 1 200 personnes, en majorité des civils, ont été tuées selon les autorités israéliennes, et environ 240 autres prises en otage dont 138 restent captives.

En riposte, Israël a juré d'« anéantir » le Hamas, au pouvoir depuis 2007 dans la bande de Gaza et classé organisation terroriste par les Etats-Unis, l’Union européenne et Israël.

Selon l’O...


Lire la suite sur ParisMatch