Publicité

Après son tifo pendant OM-PSG, Redouane Bougheraba répond aux accusations de coup marketing

Redouane Bougheraba a répondu aux accusations de coup marketing qui pèsent contre lui après le tifo déployé pendant OM-PSG.
Stephane Cardinale - Corbis / Corbis via Getty Images Redouane Bougheraba a répondu aux accusations de coup marketing qui pèsent contre lui après le tifo déployé pendant OM-PSG.

HUMOUR - « Franchement, ça doit rester la fierté des Marseillais pour un Marseillais. » Redouane Bougheraba est au cœur des discussions sur le match OM-PSG de ce dimanche. Pendant le clasico, un tifo géant à l’effigie de l’humoriste, au casting de la saison 4 de LOL, a été déployé au stade Vélodrome. Déployé par les supporters des South Winners, on pouvait y voir l’humoriste portant un maillot de l’OM et soulevant la coupe.

Accusé d’avoir monté ce coup de pub, le comédien s’en est défendu dans une interview accordée à La Provence. Redouane Bougheraba assure que cette idée n’était pas la sienne, ni une opération marketing menée par Amazon Prime Video (qui diffuse le spectacle On m’appelle Marseille). Il a affirmé qu’il s’agissait d’une initiative des South Winners chez qui il est encarté depuis des années.

« Moi je suis un Winners depuis tout petit, ils voulaient m’honorer, me faire plaisir… Je suis un Marseillais, je suis un supporter de l’OM, je fais le Vélodrome le 22 juin. Les Winners se sont dit “C’est la fierté des nôtres, on va le mettre à l’honneur”… Tout le monde rend fou les Winners avec ce tifo depuis hier soir. Je ne comprends pas. On n’est connu que pour les kalachnikovs ! Pour une fois qu’un mec réussit honnêtement en faisant des blagues et qu’il est mis à l’honneur… »

Redouane Bougheraba confie sa fierté d’avoir vu ce tifo à son effigie dans le stade marseillais depuis Dubaï, où il se trouvait en famille. « Quand j’ai vu le tifo sortir, j’avais la chair de poule ! C’est une immense fierté, un rêve de gosse… Le tifo était magnifique, le match était magnifique. J’ai même reçu un message de David Halliday : “C’est une dinguerie frérot… Wow ! Même mon père n’a jamais eu ça !!! La classe.” »

Redouane Bougheraba rejette le coup de pub’

L’humoriste s’est défendu d’avoir voulu faire la promotion de son spectacle. « C’est exceptionnel ce qui m’arrive, d’être le premier humoriste au monde à faire le Vélodrome et d’être le premier à me retrouver sur un tifo lors d’un clasico… Il n’y a pas de coup marketing, il n’y a rien à voir avec Amazon. Le stade est quasiment plein pour mon spectacle, on a vendu 25 000 billets à trois mois de l’événement. On n’a pas besoin d’un tifo. »

Sur les réseaux sociaux, beaucoup avaient manifesté leur surprise (et leur agacement) au moment du déploiement de ce tifo, alors que ce 31 mars marquait aussi notamment les quatre ans de la disparition de Pape Diouf et qu’un hommage à Éric Gerets, entraîneur du club entre 2007 et 2009, présent au Vélodrome ce soir-là, était prévu.

Face à ces accusations, Redouane Bougheraba a aussi une réponse, dans laquelle il met en cause les dirigeants de l’OM : « Quoi qu’il arrive, ça parle, les gens ne sont pas contents […] J’entends parler d’Éric Gerets, des quatre ans de la mort de Pape Diouf, mais cela n’avait rien à voir. Ça, c’est au club de s’en occuper. »

Le lundi 1er avril à l’antenne de RMC, il avait déjà pris la parole pour tenter de mettre fin à la polémique… avant qu’elle ne continue d’enfler. « Je monte sur scène en survêt de Marseille, je suis un vrai Marseillais. Il ne devrait pas y avoir de polémique. » Cette polémique n’a en tout cas pas suffi à faire oublier que ce dimanche soir, l’OM s’est incliné 0 à 2 face au PSG.

À voir également sur Le HuffPost :

Mort de Maryse Condé, écrivaine guadeloupéenne majeure de son époque

« Cannabis » : ce documentaire de Mathieu Kassovitz prend le Canada comme exemple vertueux pour la légalisation