Publicité

Après la tempête, Los Angeles affronte coulées de boue et menaces d’effondrement

Triste record pour la Californie. Entre lundi et mardi 6 février, il est tombé à Los Angeles l’équivalent de la moitié des précipitations que la ville reçoit habituellement au cours d’une saison, provoquant au moins 475 coulées de boue dans la région. Un véritable record. Les Américains qualifient d’ailleurs cette tempête de « l’une des plus humides de l’histoire » de l’État.

Selon Associated Press, près de 400 arbres sont tombés rien qu’à Los Angeles et le bilan humain est terrible. Sept décès ont été signalés dans l’État, dont plusieurs personnes écrasées par des arbres, dans le nord de la Californie. Une personne qui tentait d’entrer aux États-Unis a été emportée par la rivière Tijuana, dont le débit ne cesse de grossir. Et cinq militaires sont morts dans le crash de leur hélicoptère.

La menace persiste

« Le sol était trop gorgé d’eau pour retenir la quantité de pluie tombée en trombes ces derniers jours », ont déploré les prévisionnistes. Et malheureusement, ce jeudi 8 février, la menace persiste en Californie puisque des pluies (beaucoup moins abondantes, certes) continuent de tomber, faisant planer le risque de nouvelles coulées de boue.

À lire aussi Les images les plus spectaculaires du volcan en éruption à Reykjavik, en Islande

L’État de Californie avait pris ses dispositions pour mettre à l’abri les sans domicile fixe. Il essaie à présent de débloquer une aide d’urgence pour venir en aide aux personnes dont les maisons ont été endommagées dans les comm...


Lire la suite sur ParisMatch