Publicité

Après La Réunion, c’est l’île Maurice qui est menacée et inondée par le cyclone Belal

MÉTÉO - Des routes entières submergées, coinçant des passagers à l’intérieur de leurs voitures. Ce lundi 15 janvier, le cyclone Belal a infligé ses premiers dégâts sur l’île Maurice après avoir frappé le nord et l’ouest de La Réunion dans la matinée. Il représente désormais une « menace directe » pour l’île Maurice, ont averti les services météorologiques (MMS) locaux.

Ces derniers ont relevé le niveau d’alerte à 3 (sur 4 possibles), précisant que Belal devrait atteindre le point le plus proche de l’île « tôt demain (mardi) matin ». De fortes pluies ont cependant pris par surprise les 1,3 million d’habitants de l’île Maurice dès ce lundi, inondant des rues et des bâtiments et créant la panique, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Dans la capitale Port-Louis, située sur la côte ouest, le quotidien Le Mauricien fait état de scènes chaotiques. Alors que de nombreux salariés et fonctionnaires tentaient de rentrer chez eux après un communiqué du gouvernement, leurs véhicules ont été piégés par les eaux, bloquant plusieurs axes routiers. Une situation qui devrait se dégrader avec la progression du cyclone : en effet, d’après les MMS « des pluies torrentielles » sont attendues dans les heures à venir, avec des rafales de vent pouvant atteindre 100 km/h.

L’aéroport fermé jusqu’à nouvel ordre

Selon une journaliste de l’AFP, de nombreux arbres encombrent les rues des villes dans l’ouest de l’île et plusieurs routes secondaires ont été inondées. Signe de la violence des vents, un bateau de pêche au gros a été en partie submergé dans le port de plaisance de Saint-Gilles.

Les services météo ont par ailleurs conseillé au public d’éviter de sortir, et de se tenir à l’écart des « lieux sujets à l’accumulation d’eau, les berges des rivières et autres cours d’eau susceptibles d’être inondés ainsi que certains versants de montagne sujets aux glissements de terrain ». L’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam a annoncé sa fermeture « à partir de 16h30 (heure locale) jusqu’à nouvel ordre ». Les établissements scolaires resteront fermés mardi, a également annoncé le ministre de l’Éducation.

À voir également sur Le HuffPost :

À La Réunion avec l’arrivée du cyclone Belal, d’étranges nuages en forme de soucoupes apparaissent dans le ciel

Aux États-Unis, une ville se recouvre d’écume suite aux inondations