Publicité

Après une mission historique, la Nasa dit adieu à Ingenuity, son hélicoptère sur Mars

C'est la fin d'une mission ayant dépassé toutes les attentes : après quasiment trois ans sur Mars, le petit hélicoptère Ingenuity ne volera plus au-dessus de la planète rouge, à cause d'un problème survenu lors de son 72e vol, a annoncé la Nasa jeudi 25 janvier 2024.

"Ce que Ingenuity a accompli dépasse largement ce que nous pensions possible", a souligné dans une vidéo le patron de la Nasa, Bill Nelson. L'hélicoptère "a ouvert la voie à de futurs vols dans notre système solaire". Ingenuity était devenu en 2021 le premier appareil motorisé à effectuer un vol sur une autre planète. Il a ainsi prouvé qu'il était possible de voler dans l'air martien, d'une densité équivalente à seulement 1% celle de l'atmosphère terrestre.

Une des pales d'Ingenuity endommagée

L'hélicoptère ne devait à l'origine décoller que cinq fois, mais devant ses très bonnes performances, la mission avait été prolongée -- jusqu'à aujourd'hui. L'accident est survenu la semaine dernière lors du 72e vol. L'hélicoptère avait bien atteint une altitude de 12 mètres, mais la communication s'était brutalement interrompue peu avant son atterrissage.

Elle avait finalement pu être rétablie le lendemain, mais les équipes de la Nasa ont pu constater, sur des images récupérées quelques jours plus tard, des "dommages".

Une photo prise par l'hélicoptère lui-même a été publiée jeudi, montrant l'ombre de l'une de ses pales de rotor endommagée. "Environ 25%" de la pale est manquante, a déclaré lors d'une conférence de presse Teddy Tzanetos, responsable de la mission au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. "Nous ne saurons peut-être jamais" ce qu'il s'est passé exactement, en raison de la perte temporaire de transmission de données à la fin de l'ultime vol, a-t-il souligné. "Mais notre jugement d'ingénieur nous conduit à penser que durant la descente, une pale a heurté la surface de Mars".

Ingenuity a parcouru 17 kilomètres et volé jusqu'à une altitude de 24 mètres

L'hélicoptère n'a de ce fait plus la poussée nécessaire à un vol. La cause de l'interruption de la communication est encore à l'étude, mais pourrait être liée à l'impact lui-même, selon M. Tzanetos. Il a précisé que d'autres pales étaient probablement endommagées, ce que les équipes de la Nasa cherchent encore à confir[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi