Publicité

Après Lupin et La Casa de Papel, cette série haletante sur un incroyable cambriolage va vous tenir en haleine

Disney+
Disney+

Les mini-séries et séries limitées sont très appréciées par les fans de fictions télévisées et elles cartonnent sur les plateformes grâce à des ingrédients incontournables : peu d'épisodes, une histoire forte, un rythme haletant, des rebondissements efficaces et une résolution satisfaisante (la plupart du temps).

Disney+ a mis en ligne une nouvelle série limitée qui mérite votre attention et qui pourrait bien plaire aux amateurs et amatrices de thrillers et fictions de casse. Au programme : une série à l’humour grinçant qui raconte ce qui se passe après un braquage, quand les membres de l’équipe sont assassinés les uns après les autres.

Des années après un casse de haut vol qui ferait pâlir la bande de La Casa de Papel, ou même Lupin, les braqueurs se retrouvent pourchassés les uns après les autres à la manière de Destination Finale avec un vengeur masqué qui se la joue faucheuse pour se venger de ces criminels expérimentés devenus citoyens rangés.

Le braquage était trop beau

Cette nouvelle œuvre télévisuelle s'intitule Culprits et elle est adaptée du roman Culprits : The Heist Was Just the Beginning de Richard Brewer et Gary Phillips. Créée par J Blakeson (La 5ème Vague, Gunpowder, I Care A Lot), cette série britannique se concentre surtout sur le personnage de Joe Petrus.

Cet ancien homme de main vit désormais avec son fiancé et ses enfants dans une petite ville paisible des Etats-Unis. Mais il cache un secret : trois ans auparavant, il a ét…

Lire la suite sur AlloCiné

Sur Disney+ en novembre 2023 : Virginie Efira dans une nouvelle série poignante, une belle surprise pour les 60 ans de Doctor Who...

Panda sur TF1 : Julien Doré réagit aux scènes de nu de la série

Notée 4,4 sur 5 : l'une des meilleures séries françaises de l'année est disponible gratuitement

Wish est-il un bon film Disney ? Les premiers spectateurs donnent leur avis sur Asha et la bonne étoile

Après Scènes de ménages, Anne-Élisabeth Blateau se livre à coeur ouvert dans Mère Indigne, sa nouvelle série

Un sujet, deux séries... Faut-il voir Love & Death ou Candy ?