Après les incendies en Bretagne, la Une choc de "Ouest-France"

Depuis lundi 18 juillet, 1700 hectares de végétation ont brûlé sur les monts d'Arrée (photo d'un bombardier prise le 18 juillet 2022). (Photo: Gwengoat via Getty Images)
Depuis lundi 18 juillet, 1700 hectares de végétation ont brûlé sur les monts d'Arrée (photo d'un bombardier prise le 18 juillet 2022). (Photo: Gwengoat via Getty Images)

Depuis lundi 18 juillet, 1700 hectares de végétation ont brûlé sur les monts d'Arrée (photo d'un bombardier prise le 18 juillet 2022). (Photo: Gwengoat via Getty Images)

INCENDIE - Tout a brûlé autour de la chapelle du mont Saint-Michel de Brasparts, site emblématique des monts d’Arrée, dans le Finistère. Une image de désolation que Ouest France a mis en Une de son édition de ce mercredi 20 juillet pour montrer l’ampleur des incendies.

“Finistère: les flammes ravagent les monts d’Arrée”, titre le quotidien régional, qui fait état de 1700 hectares de végétation brûlés depuis lundi, alors que la Bretagne était frappée par la canicule et que des records de chaleur historiques ont été enregistrés dans tous les départements bretons. Quelque 500 personnes ont dû être évacuées des lieux des monts d’Arrée. Selon Ouest-France, 260 pompiers ont été mobilisés pour tenter de maîtriser le feu.

La une de Ouest France montre ainsi la chapelle du mont Saint-Michel de Brasparts trôner au milieu d’un paysage devenu désertique, encerclé de fumée. Un choix de photo salué par de nombreux internautes parce que le cliché montre les conséquences de la vague de chaleur qu’a connue la région

La chapelle, construite en pierres, a été épargnée grâce à sa localisation isolée, explique au Télégramme  Bernard Clément, ex-enseignant chercheur à l’Université de Rennes en écologie. “Sur le périmètre autour de la chapelle, il y a des vastes espaces parfois de quelques dizaines de mètres de pelouses piétinées, note-t-il Une végétation très rase. Il n’y a donc presque pas de combustible pour que le feu puisse se nourrir.”  Il ajoute que l’absence d’arbres à éviter la projection “des flammèches”.

À voir également aussi sur le Huffpost: Durant la canicule, ces magasins climatisés et portes ouvertes à 40°C

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles