Publicité

Après sa garde à vue, Mathias Vicherat écrit aux étudiants de Sciences Po

Mathias Vicherat, ici en mars 2022.  - Credit:THOMAS SAMSON / AFP
Mathias Vicherat, ici en mars 2022. - Credit:THOMAS SAMSON / AFP

Au lendemain de sa garde à vue, le patron de Sciences Po sort du silence. Mathias Vicherat, directeur de l'école de sciences politiques parisienne, a écrit mardi 5 décembre aux étudiants, enseignants, salariés, membres des conseils de l'institution pour assurer qu'il « entend[ait] » leur « émotion ». Dans ce même message, il a promis de rencontrer les acteurs de l'école dans un futur proche. Dans ce message également adressé aux anciens étudiants, Mathias Vicherat, en poste depuis 2021, tient aussi à « redire [son] attachement sincère et profond aux valeurs de [leur] établissement », a-t-on appris auprès de la direction de Sciences Po.

Mathias Vicherat, 45 ans, affirme qu'il rencontrera « très prochainement les syndicats et associations » des différentes communautés. « Je souhaite avant tout que ces événements n'altèrent pas le fonctionnement de notre institution », ajoute-t-il.

Les ruptures sont rarement évidentes et ne devraient en aucune manière faire l’objet de communication dans les médias et les réseaux sociaux.Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po Paris

Mathias Vicherat et sa compagne Annissa Bonnefont s'accusaient réciproquement de violences conjugales et ont été placés en garde à vue dimanche soir avant d'être remis en liberté lundi. Dans une déclaration commune signée de leurs deux noms, transmise à l'AFP, ils confirment qu'« aucune plainte n'a été déposée ». « Des éléments relatifs à notre vie privée ont été divulgués par la presse hier [lundi [...] Lire la suite